Publicité

7 mai 2021 - 14:00 | Mis à jour : 14:03

Effort international de lutte contre la pandémie

Justin Trudeau refuse de se mouiller sur la question des brevets de vaccins

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Interrogé maintes fois sur la position du Canada par rapport à une levée temporaire des brevets sur les vaccins, le premier ministre du Canada n’a pas voulu se mouiller lors d’un point de presse vendredi.

Outre le fait qu’il évoque « accueillir favorablement » la réponse du président des États-Unis Joe Biden qui se dit prêt à la levée des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le COVID-19, Justin Trudeau n’a pas voulu exprimer clairement la position du Canada à ce sujet. 

Notons que la suspension temporaire des brevets aurait pour objectif de faciliter l’accès aux vaccins partout dans le monde, notamment dans les pays où l'accès au matériel de lutte contre la pandémie est plus difficile. 

Le premier ministre indique toutefois que le Canada prend part de façon active aux discussions des nombreux partenaires mobilisés par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) . 

« On veut un consensus (...) Le Canada ne bloque rien », d'ajouter Justin Trudeau.

Ce dernier a également annoncé lors de ce point de presse une somme additionnelle de 375$ millions de dollars pour la lutte internationale contre la COVID-19 à travers le programme « Access to COVID-19 Tools Accelerator ».

Plus de 2 milliards ont été octroyés par le Canada dans des programmes internationaux d'accès aux vaccins et aux traitements contre la COVID-19 jusqu'à présent.

« La pandémie n’aura pas pris fin tant qu’elle n’aura pas pris fin partout », de mentionner le premier ministre. 

Vaccination au pays
Par ailleurs, selon les chiffres du premier ministre, 41% de la population canadienne adulte a obtenu au moins une première dose de vaccin contre la COVID-19. 

18 millions de doses de vaccination ont été acheminées aux provinces et territoires, indique Justin Trudeau. Deux millions de doses du vaccin de Pfizer sont attendues la semaine prochaine, a-t-il ajouté. 

Rappelons que, mercredi, Santé Canada a approuvé l’utilisation du vaccin de Pfizer pour les 12 à 17 ans. 

Plus de 26 millions de tests rapides ont été distribués aux provinces et territoires dans les dernières semaines, a également indiqué le premier ministre. 

Les frontières
Attaqué par le gouvernement ontarien de Doug Ford cette semaine sur la gestion des frontières, Justin Trudeau s’est dit prêt à continuer à travailler avec l’Ontario.

Sommé de fermer les frontières pour les étudiants étrangers par Doug Ford, le ministre indique avoir amorcé les discussions sans avoir obtenu de suivi de la part du premier ministre ontarien. 

« On attend encore les réponses, à part les attaques personnelles », a déclaré Justin Trudeau. 

Passeport vaccinal
Questionnée le passeport vaccinal mis en branle au Québec, la ministre de la Santé fédérale, Patricia Hajdu, a également indiqué qu’elle laissait les provinces se charger elles-mêmes du contrôle des gens vaccinés à l’intérieur de leur territoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.