Publicité

17 juin 2021 - 07:00

Soutien du gouvernement

Rosemère acquiert 13,2 hectares pour protéger la forêt du Grand Coteau 

Par Catherine Deveault

La Ville de Rosemère a officiellement fait l’acquisition de 13,2 hectares de forêt mature à haute valeur écologique dans la forêt du Grand Coteau, pour fins  de conservation. Cette initiative a été rendue possible grâce à un soutien financier de  1 063 650,33 $ provenant, à parts égales, du gouvernement du Québec et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Cette acquisition permettra de consolider le vaste Corridor forestier du Grand Coteau, lequel constitue une trame verte qui s’étend des plaines agricoles de  Mirabel à l’ouest jusqu’aux tourbières de l’Assomption à l’est. 

Grâce à la participation financière du gouvernement du Québec et de la CMM dans le  cadre du programme de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, la Ville de Rosemère a pu acquérir cet espace vert, qui sera ainsi conservé et protégé à perpétuité de tout développement immobilier.

Achetés au coût de 1 693 582 $, ces 13,2 ha représentent une acquisition de cinq lots appartenant à des intérêts privés. Rappelons que deux lots supplémentaires, totalisant environ sept hectares, font toujours l’objet de pourparlers en vue de leur acquisition par la Ville. 

Conservation des espaces verts

La forêt du Grand Coteau est d'après la Ville un véritable joyau à haut potentiel écologique et environnemental. Il s’agit d’une forêt mature qui compte près de 120 espèces végétales, plusieurs cours d’eau, une grande diversité faunique et certains grands arbres dont la taille majestueuse trahit un âge vénérable (150 à 200 ans). En plus d’y observer bon nombre d’espèces rares, le site offre des habitats à plusieurs espèces menacées.  

D’ici quelques années, des sentiers balisés seront aménagés dans le respect de la forêt et créeront une connectivité écologique avec les milieux naturels du corridor forestier. Cette acquisition s’inscrit en parfaite cohérence avec le projet de plan d’urbanisme que Rosemère a déposé en début d’année 2021. Ce dernier mise sur la conservation des espaces verts et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens pour faire de Rosemère une ville durable et innovante.  

« La Ville de Rosemère agit et passe une fois de plus à l’action afin de poursuivre concrètement sa vision de préserver ses espaces verts à haut potentiel écologique. Nous avons donc le devoir de  protéger ce trésor de biodiversité qu’est la forêt du Grand Coteau. Nous ne sommes pas les seuls à le dire, puisque la firme indépendante Nature-Action Québec, dans son analyse du potentiel écologique du territoire, a qualifié le secteur de la forêt du Grand Coteau comme étant une " réelle réserve naturelle abritant déjà une faune et une flore très riches et diversifiées ". Nous sommes extrêmement fiers que nos efforts portent fruit et nous permettent de protéger notre patrimoine  naturel », déclare M. Eric Westram, maire de Rosemère.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.