Publicité

16 juin 2021 - 15:00

Un poste de direction

Nomination au Service des ressources humaines de la Ville de Boisbriand

Par Catherine Deveault

Le conseil municipal de la Ville de Boisbriand a confirmé la permanence de Mme Karoline Cyr à titre de directrice du Service des ressources humaines, lors de la séance ordinaire tenue le 1er juin dernier.

Bachelière en relations industrielles et membre de l’Ordre des conseillers en relations humaines agréés, Mme Cyr est employée du Service des ressources humaines de la Ville depuis 2013. Promue chef de division en 2016, elle assurait l’intérim de la direction depuis le mois d’août 2020, faisant suite au départ à la retraite de sa prédecesseure.

« Mme Cyr a fait preuve de professionnalisme et a prouvé ses compétences dès son entrée en fonction. La relève est très importante au sein d’une organisation. Je suis fière de voir Mme Cyr accéder à ce poste de direction et je lui souhaite une belle continuité à Boisbriand », déclare la mairesse Marlene Cordato.

« Je suis très heureux de cette nomination. Mme Cyr est la candidate parfaite pour le poste. Reconnue pour son écoute, sa capacité à résoudre les problématiques et sa dextérité à jongler avec plusieurs dossiers, elle a piloté avec doigté et rigueur toutes les situations que l’on peut rencontrer en plusieurs années au cours des derniers mois seulement. Cela me permet d’affirmer avec assurance qu’il était pertinent de lui confier la direction du Service des ressources humaines », souligne le directeur général par intérim, M. André Lapointe.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.