Publicité

8 juillet 2021 - 17:00

Conscientiser les citoyens

La Ville de Sainte-Thérèse soulignera annuellement la Journée contre la maltraitance envers les aînées 

Par Catherine Deveault

À la suite de l’adoption d’une résolution par le conseil municipal le 5 juillet dernier, la Ville de Sainte-Thérèse s’engage à participer  annuellement à la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées, qui a lieu chaque année le 15 juin. 

Par cet engagement, la Ville souhaite conscientiser l’ensemble des citoyennes et des citoyens à garder l’œil ouvert et à dénoncer toute forme de maltraitance et d’abus  envers les personnes aînées afin d’enrayer la violence à l’égard de celles-ci. 

« La sécurité et le respect des aînés sont au cœur des valeurs et des orientations de la Politique intégrée de la famille et des aînés, adoptée par la Ville en 2017. Afin d’impliquer la communauté dans cet effort collectif, nous invitons les Thérésiennes et les Thérésiens à participer activement à la bientraitance des personnes aînées et au respect intergénérationnel », souligne la mairesse de Sainte-Thérèse, madame  Sylvie Surprenant. 

Si vous vivez ou êtes témoin d’une situation d’abus envers une personne aînée, contactez rapidement la ligne Aide Abus Aînés au 1 888 489-2287. Cette ligne d’écoute, d’aide et de référence professionnelle offre un service confidentiel et  gratuit de 8 h à 20 h, 7 jours par semaine. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.