Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

SimulACTIONS ! #Jemefaisconfiance 

Retour sur un projet visant à démystifier le fonctionnement d’un conseil municipal et le rôle des élues

durée 18h00
16 juillet 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

Ce sont 19 aspirantes candidates aux élections municipales générales du 7 novembre 2021 qui ont participé à SimulACTIONS les 9, 10 et 11 juillet. Des femmes compétentes, motivées, engagées, impliquées dans leur communauté et prêtes à servir l’intérêt général pour le mieux-être de leurs concitoyennes et concitoyens.

Organisé par le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) en partenariat avec le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) et la Ville de Mirabel, ce projet innovateur et concret, initié et conçu par le GFPD, vise à démystifier le fonctionnement, les procédures d’un conseil municipal, ainsi que le rôle des élues.  

Lors de la cérémonie d’ouverture de SimulACTIONS, Madame Sylvie D’Amours, députée provinciale de la circonscription de Mirabel, a mis la table en encourageant les femmes à se faire confiance et à rester elles-mêmes. Son  témoignage à la fois drôle et touchant a fait émerger un sentiment de solidarité entre les participantes. Les trois autres panélistes qui l’accompagnaient, les conseillères municipales de la Ville de Mirabel, Mesdames Francine Charles, Guylaine Coursol et Ysabelle Gauthier, ont également fait preuve de générosité en partageant leur expérience politique  et personnelle. 

À titre de mentores, elles ont soutenu et accompagné les participantes tout au long de ces journées de formation. Les aspirantes candidates ont pu vivre l’expérience d’une simulation de comité plénier et d’une séance de conseil  municipal, in situ, à l’hôtel de ville de Mirabel, hôte de cette neuvième édition de SimulACTIONS. Cinq de ses directrices municipales ont enrichi l’expérience en offrant des formations, à titre de bénévoles, en lien avec leurs fonctions respectives. 

 Une expérience formatrice 

À la conclusion de cet événement riche en apprentissages de toutes sortes, les femmes se sont exprimées pour résumer, en un mot, ce que l’expérience leur a apportée : entraide, collaboration, connaissance, cœur, solidarité,  partage, confiance, générosité, inspiration, passion, motivation, rayonnement, touchant, solides et plus encore.  

Les femmes sont reparties de SimulACTIONS avec un coffre à outils bien rempli et confiantes qu’elles ont ce qu’il faut pour se lancer en politique municipale, particulièrement à la sortie d’une pandémie. 

Cette activité a été réalisée dans le cadre du projet Élections municipales : Les Laurentides réunies pour la parité! qui est porté par le Réseau des femmes des Laurentides.

Depuis le 7 novembre 2020 et jusqu’au jour J, le RFL offre gratuitement une panoplie de formations, d’activités et d’outils visant à encourager et soutenir les candidatures de femmes dans la région des Laurentides en vue des élections générales municipales qui auront lieu le 7 novembre 2021. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...

durée Hier 13h55

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...

10 août 2022

Sondage: Poilievre est favorisé par les conservateurs, mais pas de tous les Canadiens

Le député ontarien Pierre Poilievre demeure le grand favori pour être le prochain chef du Parti conservateur du Canada (PCC), mais il traîne derrière son adversaire Jean Charest pour obtenir le soutien de l'ensemble des Canadiens. Un nouveau sondage de la firme Léger réalisé en collaboration avec l'Association d'études canadiennes suggère que 44 ...