Publicité

29 août 2021 - 12:00 | Mis à jour : 12:02

24 mois pour créer les nouvelles places

541 places subventionnées seront créées en services de garde éducatifs à l’enfance dans la région

Par Catherine Deveault

Pour mieux répondre aux besoins de garde grandissants, le ministre de la  Famille, M. Mathieu Lacombe, et la ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Nadine Girault, annoncent la création de 541 places supplémentaires en services de garde éducatifs à l’enfance (SGEE) dans la région des Laurentides.  

Dans les derniers jours, le ministre de la Famille a annoncé la création d’un total de 9 014 places supplémentaires. Le gouvernement du Québec double ainsi le nombre de places annoncées en octobre dernier lors du lancement d’un appel de projets de 4 359 places, ce qui démontre la volonté d’offrir, à terme, une place pour chaque enfant. 

Concrètement, ce sont neuf projets qui seront réalisés dans les Laurentides dans un délai de 24 mois et qui aideront à résorber une partie du déficit de places. Ces projets pourront aussi voir le jour avant dans des installations temporaires. 

« Notre région était en déficit criant de places subventionnées. L’annonce d’aujourd’hui est une excellente  nouvelle pour nos familles qui pourront bientôt profiter de ces centaines de nouvelles places dans nos  services de garde éducatifs à l’enfance. La situation des parents de jeunes enfants n’est pas évidente en ce moment, et chaque geste posé pour résorber le problème de manque de places doit être souligné. Notre gouvernement est en action et pose des gestes significatifs pour régler ce problème. Je me réjouis d’ailleurs pour les familles de mon comté, au vu des nombreuses places qui seront créées dans le secteur de Sainte Agathe-des-Monts. »  

- Nadine Girault, ministre responsable de la région des Laurentides, députée de Bertrand. 

Dans la région des Laurentides, les SGEE qui ont obtenu de nouvelles places sont les suivants :  

TERRITOIRE BUREAU  COORDONNATEUR (TBC)

INSTALLATION 

MUNICIPALITÉ 

NOMBRE DE  PLACES

MRC des Pays-d’en Haut 

CPE de la Vallée 

Piedmont 

80

MRC des Pays-d’en Haut

Garderie Les Petits Bricoleurs  Inc. 

Saint-Sauveur 

80

MRC des Laurentides 

CPE L’Antre Temps 

Mont-Tremblant 

29

MRC des Laurentides 

CPE L’Antre Temps 

Sainte-Agathe-des-Monts 

80

MRC des Laurentides 

CPE Bambouli inc. 

Sainte-Agathe-des-Monts 

18

MRC des Laurentides 

CPE Bambouli inc. 

Sainte-Agathe-des-Monts 

26

MRC des Laurentides 

CPE Les Petits Manitous 

Mont-Tremblant 

68

MRC des Laurentides 

Garderie Les Petits Apprentis Sages inc.

Sainte-Agathe-des-Monts 

80

MRC des Laurentides 

9432-8937 Québec inc. 

Mont-Tremblant 

80

Total : 

541 places

 

« Aujourd’hui, je suis vraiment fier d’annoncer plus de places que promises en octobre dernier lors du lancement de l’appel de projets. Comme gouvernement, on s’est engagé à compléter le réseau des services de garde et on fait un pas supplémentaire en ce sens. En octroyant plus de places que ce qui avait été d’abord prévu, on saute plusieurs étapes en plus de gagner près d’une année de délai dans les territoires où les besoins sont les plus criants. Je sais que dans la région des Laurentides, le soupir de soulagement  sera grand. Non seulement ces services de garde de qualité favoriseront le développement de nos tout petits, mais ils permettront aussi à de nombreux parents de la région de retourner sur le marché du travail. Je sais que ce n’est pas encore parfait et qu’il reste du travail à faire, mais je veux rassurer toutes les familles : nous mettons les bouchées doubles pour développer notre réseau afin qu’il reste à l’avant-garde. Je tiens finalement à remercier tous les promoteurs sur le terrain qui ont répondu à l’appel en grand nombre, ce qui démontre que nous avons tous l’objectif d’offrir des places à nos tout-petits. » 

- Mathieu Lacombe, ministre de la Famille. 

Faits saillants : 

• L’appel de projets visait à créer des places dans les territoires de bureaux coordonnateurs qui sont actuellement les plus en déficit. 

• Les services de garde éducatifs à l’enfance retenus ont 24 mois pour créer les nouvelles places. 

• Les promoteurs pourront aussi offrir leurs places plus rapidement grâce à des installations temporaires jusqu’au moment où la construction permanente sera prête.  

• Cet appel de projets s’inscrit dans le Plan d’accélération de l’accessibilité des places en services  de garde éducatifs à l’enfance, annoncé en 2019, qui comporte plusieurs mesures concrètes pour la réalisation des projets de places subventionnées. 

« Nous ne faisons pas exception au reste du Québec, la circonscription de Prévost a des besoins  incontestables pour ses tout petits et leurs parents. Avec cette annonce, les parents de Piedmont et de Saint-Sauveur auront accès à de nouvelles places subventionnées. Les enfants pourront s’épanouir dans un milieu de vie stimulant, éducatif et convivial. Je remercie mon collègue le ministre Lacombe pour le travail  qu’il accomplit. » 

- Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants et députée de Prévost.

« En tant que députée de Labelle, je rencontre beaucoup de personnes, dont évidemment des parents, qui m’ont fait part de leur difficulté à trouver un service de garde éducatif à l’enfance pour leur enfant. L’annonce  d’aujourd’hui me ravit puisque mes concitoyennes et concitoyens auront bientôt du renfort qui les soutiendra dans leurs responsabilités parentales et surtout, qui offrira un environnement de qualité à leurs tout-petits. Je crois vraiment que les beaux jours sont devant nous et j’ai bien hâte de rencontrer de nouveau ces  parents pour partager leur joie et leur satisfaction par rapport à ces nombreuses nouvelles places. » 

- Chantale Jeannotte, députée de Labelle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.