Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pandémie de COVID-19

L'AERAM maintenant accessible aux restaurants

durée 15h00
26 décembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Salle des nouvelles

Considérant les restrictions additionnelles qui entreront en vigueur à compter du 26 décembre et les conséquences que celles-ci pourraient avoir sur plusieurs restaurants. 

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, Pierre Fitzgibbon, confirme que ces derniers seront aussi admissibles à l'Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) dans le cadre du programme Aide d'urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) et du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE).

« Les répercussions des nouvelles mesures sanitaires sur les restaurants vont être importantes. On a eu des échanges et des discussions avec leurs représentants, et il était clair qu'il fallait ajuster nos programmes ou faire face à plusieurs fermetures. On l'a dit et on le répète : on va continuer de s'adapter en fonction de l'évolution de la pandémie et des mesures sanitaires», soulignePierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

Tout comme les autres entreprises visées par un ordre de fermeture, les restaurants peuvent obtenir un pardon de prêt sur les frais fixes (voir les faits saillants) déboursés en décembre et lors des mois subséquents, tant que des restrictions seront en vigueur.

Par la suite, les établissements bénéficiant de l'AERAM pourront réclamer un pardon de prêt supplémentaire lié aux frais de réouverture, lequel s'appliquera selon la durée de la période de restriction imposée.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Québec forme un «groupe d'action» interministériel sur la langue française

Le gouvernement Legault annonce la formation d'un «groupe d'action» interministériel sur la langue française, pour trouver des moyens de freiner le « déclin » de la langue au Québec. Le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, en a fait l'annonce vendredi matin en marge du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec (CAQ) à ...

durée Hier 12h30

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...

26 janvier 2023

Le Parti libéral du Québec n'est pas pressé d'élire un nouveau chef

Le Parti libéral du Québec (PLQ) prendra son temps avant d'élire un nouveau chef. C'est ce qu'a affirmé, mercredi, le président du PLQ, Rafael P. Ferraro, en mêlée de presse à Lac-Beauport, où se tient le caucus présessionnel de sa formation politique. « Je ne pense pas qu'on est pressé », a-t-il dit, rappelant que la dernière course à la ...