Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’Écluse des Laurentides reçoit une subvention de plus de 33 940 $

Soutien financier pour la prévention de la criminalité chez les jeunes de 12 à 25 ans dans les Laurentides

durée 14h00
17 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le gouvernement du Québec verse une somme de 33 943 $ à L’Écluse des Laurentides pour soutenir cet organisme communautaire dans ses actions en matière de prévention de la criminalité auprès des jeunes de 12 à 25 ans. 

Cette aide financière s’inscrit dans le cadre du Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité (PFIPPC). 

La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, Mme Geneviève Guilbault, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Nadine Girault, et la députée de Prévost et ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Mme Marguerite Blais, en ont fait l’annonce. 

« Dans ses efforts continus en matière de prévention et de lutte contre la criminalité, le ministère de la Sécurité publique a la chance de pouvoir travailler en collaboration avec des partenaires du milieu communautaire qui détiennent une expertise indispensable. Je salue leur contribution positive dans la vie de nos jeunes et de leurs proches. », commente Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. 

« Depuis plus de dix ans, L’Écluse des Laurentides accomplit un travail essentiel auprès des jeunes en rupture sociale des MRC de Deux-Montagnes, de Thérèse-De Blainville, de Rivière-du-Nord, des Pays-d’en-Haut, des Laurentides et d’Antoine-Labelle. Ses travailleurs et travailleuses de rue aident nos jeunes à participer à la recherche de solutions adaptées à leur réalité. C’est une grande satisfaction de pouvoir appuyer concrètement cette précieuse ressource ! », mentionne Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides. 

Le PFIPPC finance des initiatives qui répondent à la stratégie de prévention préconisée par le ministère la Sécurité publique, soit le travail de rue ou de milieu dans les diverses régions du Québec. 

« Cette aide annoncée permettra de soutenir L’Écluse des Laurentides, un organisme porteur dans ma circonscription. Sa mission de maintenir et de contribuer à la qualité de la communauté répond à des besoins criants. À Saint-Sauveur, comme partout dans les Laurentides, les travailleurs de rue changent vraiment la donne dans la vie de celles et ceux qui traversent des moments plus difficiles touchant l’exclusion sociale et la santé physique et mentale. »termine Marguerite Blais, députée de Prévost et ministre responsable des Aînés et des Proches aidants. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

28 septembre 2022

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

27 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...