X
Rechercher
Publicité

Transport collectif

Le Caucus des grandes villes de l'UMQ veut s’attaquer au déficit structurel

durée 09h30
11 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Alors qu’ils se sont réunis, les membres du Caucus des grandes villes de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) ont profité de l’occasion pour faire le point sur certains dossiers majeurs, dont le financement du transport collectif. 

Les élues et élus des dix grandes villes du Québec ont réclamé la création urgente d’une table d’échanges avec le gouvernement du Québec pour parler particulièrement des mesures de financement ainsi que des options de développement pour chaque région.

« Depuis le début de la pandémie, le gouvernement du Québec a répondu présent pour aider les municipalités à assurer le maintien du service de transport collectif, partout au Québec. Maintenant, il faut aller plus loin. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement de convoquer rapidement une table sur le financement du transport collectif réunissant le ministre des Transports et les partenaires municipaux. Dans un contexte où les gouvernements de proximité veulent faire leur part pour lutter contre les changements climatiques, il faut réduire de façon pérenne la pression financière sur nos municipalités et nos sociétés de transport, tout en favorisant l’avenir de la mobilité durable », a déclaré la présidente du Caucus des grandes villes de l’UMQ et mairesse de Montréal, madame Valérie Plante.


Rappelons que dès 2018, les partenaires en transport collectif s’entendaient sur le fait que le modèle de financement des opérations allait rencontrer des limites importantes dans la première moitié de la présente décennie. Au moment où un retour à la normale se dessine, les enjeux anticipés avant la pandémie n’en sont que plus grands. Selon une étude récente de l’UMQ, le déficit de financement des opérations du transport collectif pourrait s’élever à plus de 460 millions de dollars par année, et ce, dès 2024. 

Le Caucus entend solliciter une rencontre prochainement avec le ministre des Transports, monsieur François Bonnardel, afin de lui faire part des préoccupations exprimées par les élues et élus des grandes villes.


À propos du Caucus des grandes villes de l’UMQ


Le Caucus des grandes villes de l’UMQ est formé des municipalités québécoises comptant 100 000 citoyennes et citoyens et plus et compte dix municipalités membres : Gatineau, Laval, Lévis, Longueuil, Montréal, Québec, Saguenay, Sherbrooke, Terrebonne et Trois-Rivières.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

Près de 1,8 M$ pour la forêt et ses produits dans la MRC de Matawinie

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et députée de Bertrand, Mme  Nadine Girault, sont fières d’annoncer la concrétisation d’une entente de 1 796 355 $ avec la MRC de Matawinie pour créer une économie circulaire autour des produits de la forêt ...

durée Hier 17h00

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...