Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Protection des insectes pollinisateurs

Invitation à ne pas tondre le gazon durant le «Défi pissentlits»

durée 11h00
26 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Plusieurs municipalités du Québec adhèrent encore cette année au «Défi pissenlits» lancé l’an dernier par Miel et Compagnie, une entreprise apicole située à Portneuf, qui a pour but de sensibiliser la population à l’apport vital des insectes pollinisateurs, notamment les abeilles.

Les pissenlits, qui sont les premières fleurs à éclore au printemps, représentent une source de pollen et de nectar importante pour la survie des insectes pollinisateurs après la période hivernale.

Ces insectes qui jouent un rôle vital dans la pollinisation subissent présentement un taux d’extinction sans précédent, notamment en raison du niveau d’infestation par le parasite Varroa destructor en ce début de saison. 

Dans une note transmise plus tôt en avril, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a signalé que l’efficacité des traitements mis en place par les apiculteurs la saison dernière contre le Varroa destructor semble avoir été très variable et parfois insatisfaisante. Les autorités qualifient de préoccupantes les mortalités hivernales rapportées récemment par plusieurs entreprises apicoles.

Le «Défi pissenlits» invite la population à ne pas tondre le gazon, dont les pissenlits et autres fleurs qu’il contient durant tout le mois de mai afin d’offrir aux insectes du pollen et du nectar. Il s’agit d’un moyen de contribuer à la survie de ces insectes et à leur reproduction. 

Les municipalités qui participent «Défi pissenlits» s’abstiendront en mai de tondre le gazon des parcs, des espaces verts et des terrains municipaux.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...