Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Laurentides

Les éducatrices du CPE de La Vallée ont voté la grève

durée 17h30
4 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Mardi soir, les travailleuses ont voté la grève, puisque leur négociation locale tarde à se régler sur le point de l’autopause.

Après un hiver mouvementé à la table nationale, les parties ne s’entendent pas sur le seul enjeu restant de cette ronde de négociation locale, soit le remplacement des pauses.

« Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous faisons ces jours de grève pour notre négociation locale, ce n’est qu’une question de volonté de notre employeur de l’écrire noir sur blanc dans notre convention collective. », avance Jasmin Boulay, porte-parole du syndicat des CPE des Laurentides – CSN.

L’ensemble des éducatrices du CPE aimeraient voir disparaître l’autopause, mais la direction refuse. L’autopause consiste à ce qu’une éducatrice ait à surveiller plus d’enfants que son groupe habituel pendant la période de la sieste.

« Pour un employeur, c’est plutôt une question de priorité, on sait qu’il a les moyens d’investir dans la qualité du service aux enfants, mais pour l’instant il fait le choix de ne pas prioriser la sécurité. On espère que l’employeur comprendra le message plus tôt que tard, parce que la pression va continuer d’augmenter de semaine en semaine dans le CPE de La Vallée et les travailleuses peuvent compter sur l’appui indéfectible du Conseil central des Laurentides et de la CSN. », termine Chantal Maillé, présidente du Conseil central des Laurentides.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...