X
Rechercher
Publicité

En raison de la perte des milieux naturels

Un comité d’experts demande un moratoire sur l’étalement urbain au Québec

durée 15h30
9 mai 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

Un comité de scientifiques qui conseille le ministre de l’Environnement réclame un moratoire sur l’étalement urbain et l’arrêt des projets autoroutiers dans les six régions métropolitaines du Québec.

C’est un pavé dans la mare pour le gouvernement caquiste qui prône un nouveau tunnel Québec−Lévis, le troisième lien, qui aurait des conséquences sur l’étalement urbain.

Dans un avis au ministre de l’Environnement Benoit Charette rendu public lundi, le Comité consultatif sur les changements climatiques soutient qu’un moratoire sur la perte des milieux naturels s’impose. Il fonde ses recommandations sur le dernier rapport alarmant des Nations unies sur les changements climatiques.

Le Comité s’inquiète que la superficie des milieux naturels dans le sud du Québec diminue à raison de 0,6 % par an.

Selon le Comité, la capacité autoroutière ne doit plus augmenter dans les six grandes régions urbaines, tant et aussi longtemps qu’un mécanisme public d’évaluation n’aura pas été mis sur pied pour tenir compte de la mobilité, de l’urbanisme et l’offre de transport.

Rappelons qu’à la fin d’avril, l’Ordre des urbanistes avait dénoncé le discours du gouvernement caquiste sur le troisième lien.

Le président de l’Ordre, Sylvain Gariépy, reproche à Benoit Charette d’avoir soutenu que la construction d’un tunnel entre Québec et Lévis constituait «un frein à l’étalement urbain».

Il blâmait également le ministre des Transports, François Bonnardel, pour avoir laissé entendre que des «quartiers−dortoirs» loin des pôles d’emploi ne constituaient pas de l’étalement urbain.

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 19h00

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...

20 mai 2022

Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

20 mai 2022

Près de 1,8 M$ pour la forêt et ses produits dans la MRC de Matawinie

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et députée de Bertrand, Mme  Nadine Girault, sont fières d’annoncer la concrétisation d’une entente de 1 796 355 $ avec la MRC de Matawinie pour créer une économie circulaire autour des produits de la forêt ...