X
Rechercher
Publicité

La province traîne la patte

Bébés du Québec: critiques sur le faible pourcentage de détection de la surdité

durée 15h00
11 mai 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

Deux associations professionnelles québécoises fustigent la lenteur des autorités à élargir l’accès des bébés au Programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau−nés (PQDSN), alors que le Québec traîne déjà largement de l’arrière par rapport à d’autres juridictions canadiennes. 

L’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ) et l’Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA) affirment que 53 % des bébés au Québec ont accès au programme alors que parmi ceux de la Colombie−Britannique et de l’Ontario, 97 % et 94 %, respectivement, sont dépistés à la naissance.

Les deux associations rappellent que le programme québécois a été annoncé en 2009, mais qu’il n’est toujours pas complété. À leur avis, le retard inexcusable porte préjudice et hypothèque lourdement le développement et l’avenir des enfants ayant une surdité non dépistée à la naissance, car la prévention et la détection précoce permettent de pallier aux problèmes. 

Elles affirment que le dépistage de la surdité chez les nouveau−nés est simple à réaliser et ne demande que peu de temps.

Les deux organismes affirment que la déficience auditive est le deuxième trouble le plus fréquent avec le trouble visuel chez les enfants âgés de moins de 5 ans. 

Chaque année, de quatre à six bébés sur 1000 naissent avec une perte auditive et plus de 90 % des enfants qui naissent avec une surdité sont nés de parents entendants, qui ne soupçonnent donc aucunement cette possibilité.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

Près de 1,8 M$ pour la forêt et ses produits dans la MRC de Matawinie

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et députée de Bertrand, Mme  Nadine Girault, sont fières d’annoncer la concrétisation d’une entente de 1 796 355 $ avec la MRC de Matawinie pour créer une économie circulaire autour des produits de la forêt ...

durée Hier 17h00

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...