Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Couverture ambulancière dans la région de Bertrand

Un investissement de 728 244 $ pour bonifier l’offre des services préhospitaliers d’urgence

durée 15h00
17 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, accompagné de la députée de Bertrand, Nadine Girault, annonce un rehaussement de la desserte ambulancière sur le territoire de Saint-Donat.

Un montant annuel récurrent de 728 244 $ sera octroyé au CISSS de Lanaudière afin de soutenir cette bonification des services à la population.

Ce financement supplémentaire servira à convertir ou à bonifier les ressources ambulancières déployées en horaires de faction, dans la zone de Saint-Donat. Ce montant s'élève à  728 244 $ pour 7 926 heures par année en mode horaire.

Par ailleurs, le ministre souhaite que la gestion de la couverture ambulancière devienne de plus en plus décentralisée. Les investissements annoncés aujourd’hui ont été élaborés en collaboration avec les responsables régionaux des services préhospitaliers d’urgence et cette façon de faire est là pour rester. Les changements devront être réalisés d’ici 31 mars 2023, en fonction de la capacité des titulaires de permis de services ambulanciers à déployer la main-d’œuvre requise.

Rappelons que le gouvernement procède actuellement à une transformation majeure des services préhospitaliers d’urgence, qui passe notamment par une amélioration notable de la couverture ambulancière, particulièrement en région, pour un investissement totalisant 32,4 millions $.

La présente bonification de la couverture ambulancière se déploie dans 11 régions du Québec, pour un total de 46 horaires de faction concernés. Cela représente un investissement de 25,9 millions $, auquel s’ajoutent 3 millions $ pour offrir 17 000 heures par année de couverture supplémentaires dans les régions pour permettre des ajouts de ressources ponctuels.

« Ces mesures s’inscrivent dans une série d’actions déployées en vue de transformer profondément et de manière durable les services préhospitaliers d’urgence au cours des prochaines années. L’optimisation de ces services vise à mieux répondre aux besoins concrets de chaque usager, en temps opportun, et où qu’il soit au Québec. L’accessibilité de ces services de manière équitable demeure pour nous une priorité, et c’est également un objectif que propose le Plan Santé. », commente Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

« Je me réjouis de ces mesures de restructuration des services ambulanciers à l’échelle du Québec et dans notre région, tout particulièrement à Saint-Donat. Cela démontre que nous sommes à l’écoute de nos citoyens et il s’agit d’un gain d’accessibilité majeur pour les gens d’ici. Cette amélioration de la couverture ambulancière vient combler un besoin réel dans notre communauté. Nous pouvons être très fiers que notre gouvernement ait autant à cœur d’offrir la meilleure équité d’accès possible à l’échelle du territoire québécois, et j’en remercie monsieur Dubé et ses équipes. », mentionne Nadine Girault, députée de Bertrand, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides.

Faits saillants :

Soulignons que ces mesures s’inscrivent dans une démarche globale d’amélioration des services préhospitaliers d’urgence. En plus de ce financement régional, de nouvelles orientations ministérielles ont été données en vue d’améliorer la desserte hospitalière en zone rurale et de décentraliser la gestion de celle-ci vers les régions.

Des projets pilotes de paramédecine communautaire seront également déployés, à l’intérieur des paramètres législatifs actuels, en vue de mieux utiliser l’ensemble des compétences des techniciens ambulanciers paramédics (TAP) affectés aux horaires de faction convertis en horaires à l’heure. Ces projets permettront aux TAP d’intervenir à domicile après des patients pour prévenir des visites à l’urgence, en complément des autres activités de paramédecine régulatrice qui visent à orienter l’usager vers le bon professionnel pour sa condition de santé.

À ces mesures s’ajoute la mise en œuvre de la Politique gouvernementale sur le système préhospitalier d’urgence (SPU), qui vient ouvrir la voie à une transformation majeure des SPU au Québec, centrée sur les besoins de la personne en détresse.

Plusieurs raisons appuient la nécessité de la mise en place d’une politique gouvernementale structurante, notamment l’introduction de modifications législatives importantes liées à l’autonomisation et à la professionnalisation des TAP ainsi que la nécessité d’outiller la population pour pouvoir intervenir plus aisément lors de situations d’urgence.

Rappelons finalement que les ministres Dubé et Carmant ont annoncé le 27 mai dernier la mise en place d’équipes spécialisées en transport pédiatrique dans chacun des réseaux universitaires intégrés de santé du Québec. Cette initiative de 4 M$ permettra de soutenir les équipes des centres hospitaliers référents et d’améliorer la qualité des soins lors de transferts d’enfants gravement malades vers les centres hospitaliers pédiatriques.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: le rejet de la FIQ sera-t-il une opportunité pour les autres?

Les deux autres syndicats du secteur public qui n'ont toujours pas renouvelé leur convention collective ne craignent pas «d'effet FIQ» sur leur propre négociation, c'est-à-dire de voir leur propre négociation retardée encore, à cause du rejet de l'entente de principe par les membres de la FIQ. Cela pourrait même représenter une opportunité pour ...

Plus de 449 M$ afin de rendre les déplacements plus sécuritaires

La vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Mme Geneviève Guilbault, et le député de Blainville, M. Mario Laframboise, annoncent un investissement de 449 342 000 $ pour les deux prochaines années dans les réseaux de transport routiers de la région des Laurentides. Pour l’occasion, ils étaient accompagnés de la ...

12 avril 2024

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...