Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan de mandat de la députée de Bertrand, Nadine Girault

Nadine Girault dresse un bilan très positif de son mandat au sein du gouvernement.

durée 18h00
4 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La députée de Bertrand, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Nadine Girault, dresse un bilan très positif de son mandat au sein du gouvernement.

« Lorsque je suis arrivée en poste en 2018, il était évident que la circonscription de Bertrand avait un déficit en termes d’investissements, notamment sur le réseau routier et dans le système de santé, dû au désintérêt des gouvernements précédents. Depuis le jour 1 de mon mandat, je me suis attelée à la tâche afin d’assurer aux citoyens de Bertrand une part juste d’investissements provenant de notre gouvernement. », affirme la députée et ministre Nadine Girault.

Ainés, santé, services sociaux et organismes communautaires

En mars 2020, ce fut une grande fierté d’annoncer la construction d’une maison des aînés de 48 places afin d’offrir à la population de nouveaux milieux de vie modernes. Le bon déroulement des travaux permet d’envisager une ouverture dès cet automne.

La bonification du financement de 5 ressources d’hébergement en dépendance, tout comme le rehaussement du programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) a été salué par le milieu, durement touché par la pandémie.

Nadine Girault a également soutenu la mise en place d’une halte-chaleur à Sainte-Agathe-des-Monts et a milité pour que celle-ci soit ouverte en tout temps.

La Croisée des Laurentides permet aux gens les plus vulnérables de se réchauffer par temps froids, de socialiser et trouver du réconfort.

De plus, par le biais du programme de Soutien à l’Action Bénévole (SAB), ce sont plus de 150 organismes, répartis dans quinze municipalités, qui ont été supportés pour un montant total de plus de 652 000 $ durant le mandat.

Ces organismes œuvrent notamment en dépannage alimentaire, en santé mentale, dans les sports et loisirs, les groupes d’entraide pour ainés, les maisons de la famille et le secteur culturel.

Éducation et famille

L’éducation ayant toujours été au cœur des priorités du gouvernement, la circonscription a bénéficié d’investissements majeurs.

Ainsi, une toute nouvelle école primaire de 24 classes sera construite à Val-David, dans le noyau villageois. À Sainte-Adèle, l’école Chante-au-Vent, qui compte 11 classes, sera entièrement reconstruite pour offrir un environnement d’apprentissage sécuritaire, moderne et adapté.

De plus, un investissement de 5 M$ pour un gymnase à l’école Sacré-Cœur de Saint-Donat a été annoncé, en partenariat avec la municipalité, pour un projet total de 13 M$.

Ces projets permettront d’offrir des milieux d’apprentissage stimulants pour nos enfants.

Afin d’encourager la persévérance scolaire, Nadine Girault a octroyé plus de 13 000 $ en bourses d’études aux finissantes et finissants des écoles secondaires de son comté, tant pour le Centre de services scolaire des Samares que le Centre de services scolaires des Laurentides.

Finalement, le comté de Bertrand bénéficie déjà des retombées de l’engagement du gouvernement à compléter le réseau de la petite enfance avec plus de 453 nouvelles places octroyées, créées ou en voie d’être réalisées.

Tourisme et culture, développement économique et soutien aux municipalités

Le comté de Bertrand se distingue par ses nombreux accès à la nature, ses magnifiques panoramas et sa bonne vitalité économique. Le gouvernement a d’ailleurs investi plusieurs millions de dollars dans le développement d’infrastructures de loisirs, de plein air et de sports ; dans le soutien aux parcs régionaux ; ainsi qu’auprès de nombreuses entreprises touristiques et culturelles, dont plusieurs ont été durement impactées par la pandémie.

L’une des priorités du gouvernement était le branchement à l’Internet haute vitesse. D’ici cet automne, le déploiement de la fibre optique sur le terrain permettra à des dizaines de milliers de résidents de bénéficier d’un accès fiable à l’IHV.

Cette avancée majeure favorisera ainsi le développement et la vitalité économique de nos municipalités et des PME.

De plus, la grande majorité des municipalités ayant soumis des projets dans le cadre du Programme d’aide pour les bâtiments municipaux, ce sont près de 1,2 M$ qui ont été octroyés dans le comté afin de moderniser certaines infrastructures municipales.

Finalement, notons aussi le plan de régionalisation du gouvernement, qui vise à transférer près de 5000 emplois de l’administration publique en région. La municipalité de Rawdon, dans Lanaudière, fait partie des municipalités ciblées pour accueillir un bureau gouvernemental partagé.

Transports

Au cours des dernières années, les besoins en matière de transports se sont considérablement accrus et le gouvernement n’a pas hésité à investir massivement, en fonction des priorités des différents secteurs de la région.

Le gouvernement s’est engagé à rattraper les besoins en termes de réparation et de sécurisation de nombreuses routes provinciales et municipales.

C’est ainsi que des investissements de plus de 20 M$, uniquement pour le programme d’aide à la voirie locale, ont été investis dans la circonscription. Les municipalités du comté ont pu compter sur de nombreux volets de ce même programme, afin que les citoyens puissent circuler sur des routes locales sécuritaires.

Présence sur le terrain

Le comté de Bertrand revêt un caractère unique par sa situation géographique, à cheval entre deux belles régions, les Laurentides et Lanaudière. Couvrant 2 331 km2 et constituée de 15 municipalités, soit 5 dans Lanaudière et 10 dans les Laurentides, la circonscription de Bertrand possède une multitude d’enjeux variés, allant de de la protection de la faune et des lacs à la gestion forestière, en passant par le logement abordable, l’accès à la justice, l’importance du tourisme durable et la valorisation des nombreux parcs et sentiers.

Nadine Girault, malgré ses importantes fonctions ministérielles, s’est fait un point d’honneur d’être présente pour ses citoyens.

Ainsi, elle et son équipe de circonscription ont sillonné les routes de la circonscription afin d’aller à la rencontre des citoyens et d’échanger sur leurs aspirations et préoccupations.

« C’est un grand honneur pour moi de vous présenter ce bilan aujourd’hui. Ce sont les citoyens de Bertrand qui m’ont élue et il ne s’est pas passé une seule journée sans que je sois comblée par cet appui. C’est avec une immense fierté que je les ai représentés à l’Assemblée nationale pendant ces 4 années merveilleuses. À aucun moment, même lorsque j’ai eu des soucis de santé, je n’ai cessé d’avoir à cœur de vous représenter et de défendre vos intérêts. Je me suis toujours fait un devoir d’écouter et de tenter d’améliorer le sort de mes concitoyens. Je vous remercie de la confiance accordée durant ce mandat. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...

durée Hier 13h55

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...