Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Banque du Canada

Hausse des taux d’intérêt: Legault promet d’aider les ménages à court terme

durée 15h06
27 octobre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault a cherché à se faire rassurant, mercredi, à la suite de la hausse annoncée par la Banque du Canada d’un demi-point du taux directeur, ce qui entraînera une augmentation des taux d’intérêt sur les emprunts et les hypothèques.

En point de presse, avant la réunion hebdomadaire de son conseil des ministres, M. Legault a réaffirmé son engagement de soutenir financièrement les ménages, pour les aider à combattre l’inflation, qui s’emballe depuis des mois.

Il prévoit intervenir de deux manières. Dès la rentrée parlementaire, le 29 novembre, son gouvernement déposera un projet de loi destiné à fixer un plafond de 3 % à une éventuelle hausse de tous les tarifs gouvernementaux (permis de conduire, immatriculation, Hydro-Québec, garderies, etc.). Il veut que ce projet de loi soit adopté rapidement, avant l’ajournement des travaux, le 9 décembre.

En parallèle, tel que promis en campagne électorale, il prévoit expédier un chèque de 600 $ aux personnes ayant un revenu inférieur à 50 000 $ et de 400 $ à celles qui gagnent entre 50 000 $ et 100 000 $. Les aînés âgés de 70 ans et plus devraient recevoir un chèque de 2000 $.

La confirmation de cette mesure sera faite à l’occasion d’une mise à jour économique du ministre des Finances, Eric Girard, au début du mois de décembre. Il n’a pas voulu fixer la date précise.

M. Legault a rappelé son intention maintes fois formulée de «remettre de l’argent dans le portefeuille des Québécois».

Il a dit faire confiance à la Banque du Canada quant à sa façon de gérer la lutte à l’inflation, un phénomène «très mauvais pour l’économie».

L’objectif de la Banque consiste à ramener à environ 2 % le taux d’inflation, qui se situe présentement autour de 6,9 %.

Mercredi matin, le directeur de la Banque du Canada annonçait une hausse d’un demi-point de son taux directeur, qui s’établit désormais à 3,75 %.

L’inflation à travers le monde est d’ailleurs restée élevée et généralisée, à cause de la vigueur de la reprise mondiale au sortir de la pandémie de COVID-19. 

La Banque du Canada signale qu’au pays, la demande de biens et de services dépasse encore la capacité de l’économie à y répondre et exerce ainsi une pression à la hausse sur l’inflation. Elle s’attend à ce que la croissance stagne jusqu’à la fin de 2022 et durant la première moitié de 2023, à mesure que les effets des taux d’intérêt plus élevés se propageront au sein de l’économie.

En mêlée de presse, le ministre Girard a réaffirmé que, selon lui, la probabilité que le Québec se retrouve en récession en 2023 était de 50 %.

Il profitera de la mise à jour économique de décembre pour revoir à la baisse ses prévisions de croissance économique pour 2023.

M. Girard a dit également s’attendre à une nouvelle et dernière hausse cette année du taux directeur en décembre, un taux «terminal» qui atteindrait 4 %, alors qu’il était pratiquement à zéro au début de l’année. «C’est le scénario le plus probable», selon lui.

«C’est indéniable que l’économie ralentit», a-t-il ajouté.

Jocelyne Richer, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...

durée Hier 10h00

Discours inaugural: Legault veut s'attaquer au déclin du français

Le premier ministre François Legault mise sur un meilleur contrôle de l'immigration pour freiner le déclin du français à Montréal, une situation qu'il qualifie de «dramatique». Son objectif serait d'accueillir au Québec une immigration 100 % francophone, d'ici 2026. «C'est ça qu'on doit viser», en ce qui a trait aux immigrants de la catégorie ...

28 novembre 2022

Accès à l'Assemblée nationale : le PQ soutient le PCQ

Le Parti Québécois (PQ) donne son accord aux trois demandes formulées par le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, qui est en quête pour sa formation politique d’un accès à l’Assemblée nationale. Aux dernières élections générales, le Parti conservateur a recueilli l’appui de 530 786 électeurs et 12,91 % de tous les bulletins ...