Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Certaines exceptions seront par contre imposées.

Tous les administrateurs de sociétés d'État québécoises seront bientôt rémunérés

durée 18h00
13 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Québec professionnalise les conseils d’administration de près d’une quarantaine de sociétés d’État dont les administrateurs, jusqu’ici, n’étaient pas payés.

Le ministre des Finances, Eric Girard, avait annoncé son intention d’aller de l’avant en octobre 2021 et le projet de loi en ce sens avait été adopté en juin de l’an dernier.

Ainsi, à compter du 1er avril prochain, les administrateurs de 37 sociétés d’État seront rémunérés selon une échelle salariale qui a été dévoilée lundi. Jusqu’ici, les conseils d’administration de seulement neuf sociétés d’État, dont Hydro-Québec, la Société des alcools du Québec ou Loto-Québec pour ne nommer que celles-là, recevaient une rémunération.

Au moment de déposer son projet de loi, le ministre Girard disait vouloir non seulement professionnaliser les conseils d’administration, mais aussi améliorer la qualité des candidats et rehausser l’attraction de ces postes.

Le gouvernement a donc établi quatre niveaux de rémunération selon, entre autres, la complexité, la diversité, le risque assumé et la taille de l’organisation ainsi que le niveau de responsabilité et la charge de travail des administrateurs.

Au niveau le plus élevé, qui regroupe les sociétés d’État mentionnées plus haut, le président du conseil d’administration recevra 42 400 $ par année et les administrateurs 21 200 $ par année. Une seule société d’État sur les six qui se trouvent à ce niveau n’offre aucune rémunération à son conseil d’administration, en l’occurrence l’Autorité des marchés financiers.

Au niveau deux, quatre sociétés d’État rémunèrent leurs administrateurs contre 12 qui ont des administrateurs bénévoles, incluant, étonnamment, la Régie de l’assurance maladie du Québec, la Régie du bâtiment du Québec, la SODEC ou la SÉPAQ. Ces administrateurs auront donc droit à compter du mois prochain à 31 800 $ par année dans le cas des présidents et à 15 900 $ pour les administrateurs.

Aucune des 22 sociétés d’État de niveau trois ou des deux sociétés d’État de niveau quatre ne paient leurs conseils d’administration. Dans ces deux derniers cas, les présidents recevront, respectivement, 21 200 $ et 10 600 $ par année alors que le salaire annuel des administrateurs sera de 10 600 $ au niveau trois et de 5300 $ au niveau quatre.

Dans tous les cas et à tous les niveaux, des primes annuelles variant de 1400 $ à 8400 $ seront versées pour la présidence ou la participation à divers comités.

Certaines exceptions seront par ailleurs imposées. Par exemple, les employés du secteur public ou d’une filiale de la société d’État ainsi que les juges d’un tribunal judiciaire qui agissent à titre d’administrateurs d’une société d’État ne pourront être rémunérés lorsqu’ils siègent sur un de ces conseils d'administration.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Les libéraux et les néo-démocrates s'entendent pour l'assurance-médicaments

Les libéraux et les néo-démocrates se sont entendus sur un projet d’assurance-médicaments, au terme de négociations centrales à la survie de l’accord censé maintenir au pouvoir le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau jusqu’en 2025. Une source néo-démocrate bien au fait des discussions l’a indiqué  vendredi à La Presse Canadienne. Le réseau ...

23 février 2024

L'organisateur de la manifestation d'Ottawa poursuit le gouvernement fédéral

L’un des principaux organisateurs du soi-disant «Convoi de la liberté» poursuit le gouvernement du Canada pour avoir utilisé la Loi sur les mesures d’urgence pour geler ses comptes bancaires, arguant que cela a violé ses droits garantis par la Charte des droits et libertés pour protester contre les mesures liées à la COVID-19. Chris Barber, ...

22 février 2024

L'Assemblée nationale commémore les deux ans de la guerre en Ukraine

L'Assemblée nationale a commémoré jeudi les deux ans de la l'agression russe contre l'Ukraine. Le 24 février 2022, les forces de Moscou lançaient une offensive pour s'emparer rapidement de la capitale, Kyiv. Depuis le conflit a fait des centaines de milliers de morts, de blessés, de disparus et s'est transformé en guerre d'usure.  Une ...