Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Système judiciaire

Jolin-Barrette ferme dans son intention de faire plus de place aux victimes

durée 08h00
15 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Notre système de justice a commencé à faire plus de place aux victimes et il doit continuer en ce sens, estime le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette.

Ce «virage victime» qu'il a pris, il entend bien le déployer pleinement, notamment avec le Tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale dont la mise en place dans plusieurs districts judiciaires au Québec a commencé.

De retour d'une mission à Londres, où il était justement invité à présenter le projet québécois de tribunal spécialisé en violences sexuelle et conjugale, le ministre Jolin-Barrette affirme que le Québec est «un précurseur» dans ce domaine, ce qui suscite l'intérêt.

D'autres juridictions dans le monde font également face à des victimes qui ont perdu confiance dans le système de justice. Il faut donc intervenir en changeant des façons de faire pour corriger cette impression, a plaidé le ministre Jolin-Barrette en entrevue.

«Honnêtement, il y avait de grandes lacunes dans le système de justice. Je pense qu'on doit faire une place centrale aux personnes victimes dans notre système de justice. La justice criminelle, elle est là bien entendu pour corriger un tort qui a été causé à la collectivité. Mais au premier titre, à qui on doit penser? C'est à la personne victime qui, elle, a vécu cette infraction criminelle là. On doit tout faire en sorte pour que son passage au sein du système de justice se passe le mieux possible, qu'elle ne se retrouve pas retraumatisée pour avoir raconté son histoire.»

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

durée Hier 14h00

Nomination de Christian Schryburt à la présidence de l’ADGMQ

La Ville de Sainte-Thérèse est heureuse d’annoncer le renouvellement du mandat de son directeur général, M. Christian Schryburt, au poste de président du CA de l'ADGMQ – l’Association des directeurs généraux des municipalités du Québec. La Ville offre ses plus sincères félicitations à M. Schryburt et lui souhaite du succès dans ce second mandat, ...

23 mai 2024

Déception des membres du syndicat des travailleurs de la ville de Mont-Tremblant

Les membres du syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Mont-Tremblant reçoivent durement l’offre d’appauvrissement de l’employeur. Le lundi 13 mai, les membres étaient convoqués en assemblée pour recevoir le rapport de négociation. « Malgré un début hâtif de la négociation en mai 2023, nous constatons que celle-ci avance très ...