Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sans égard au statut

Écoles primaires du Québec: le PQ propose des repas pour tous

durée 10h00
3 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Parti Québécois (PQ) demande au gouvernement du Québec de garantir des repas à l'école primaire pour tous les enfants du Québec, peu importe le statut social de leurs parents.

Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, affirme qu’il a appris dans de récents reportages que des milliers d’enfants québécois ne mangent pas à leur faim à l’école, une situation qu’il croit exacerbée par la hausse du coût du panier d'épicerie des derniers mois. Il croit que pour tous ceux qui le souhaitent et le désirent, des dîners et des collations devraient être disponibles dans toutes les écoles du Québec.

Dans une société développée et riche comme celle du Québec, aucun jeune ne devrait aller à l'école sans manger à sa faim, au point de n'être pas capable de se concentrer et de s'appliquer correctement en classe, selon le chef péquiste. À son avis, les coûts de cette mesure seront largement compensés par les gains collectifs en réussite scolaire.

Le Parti Québécois brandit l’exemple de l’États du Minnesota, aux États-Unis, où les législateurs ont récemment adopté une loi garantissant un déjeuner gratuit et un lunch à tous les étudiants, peu importe le revenu de leurs parents. C'est également le cas, ajoute-t-il, en Californie, au Colorado et dans le Maine. 

Paul St-Pierre Plamondon rappelle que l’offre de lunchs pour les enfants à l’école figurait dans le programme électoral du Parti québécois avant le scrutin général de 2018.

Le chef péquiste ajoute qu’un tel programme représenterait aussi une belle opportunité de mettre de l'avant des produits alimentaires québécois en priorité.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

durée Hier 14h00

Nomination de Christian Schryburt à la présidence de l’ADGMQ

La Ville de Sainte-Thérèse est heureuse d’annoncer le renouvellement du mandat de son directeur général, M. Christian Schryburt, au poste de président du CA de l'ADGMQ – l’Association des directeurs généraux des municipalités du Québec. La Ville offre ses plus sincères félicitations à M. Schryburt et lui souhaite du succès dans ce second mandat, ...

23 mai 2024

Déception des membres du syndicat des travailleurs de la ville de Mont-Tremblant

Les membres du syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Mont-Tremblant reçoivent durement l’offre d’appauvrissement de l’employeur. Le lundi 13 mai, les membres étaient convoqués en assemblée pour recevoir le rapport de négociation. « Malgré un début hâtif de la négociation en mai 2023, nous constatons que celle-ci avance très ...