Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

C'est la fin des saveurs dans les produits de vapotage

Québec encadrera davantage le vapotage en modifiant un règlement

durée 14h00
19 avril 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec annonce mercredi qu’il modifiera un règlement pour mieux encadrer le vapotage, dans un but de prévention et de promotion de la santé et de saines habitudes de vie, en particulier chez les jeunes.

Québec prévoit ainsi interdire la vente des produits de vapotage comportant une saveur ou un arôme autres que ceux du tabac, comme c'est le cas pour les produits du tabac. Il limitera aussi à 20 milligrammes par millilitre la concentration maximale en nicotine de tous les produits de vapotage.

De plus, le nouveau règlement va restreindre la capacité des réservoirs et des capsules à 2 millilitres et le volume maximal des contenants de recharge de liquides à vapoter à 30 millilitres. 

Un encadrement sera aussi implanté pour certaines caractéristiques des produits de vapotage, notamment celles qui peuvent les rendre attrayants pour les jeunes.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et la ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air, Isabelle Charest, affirment que ce projet de règlement fait suite aux recommandations du groupe spécial d'intervention sur le vapotage, notamment composé de représentants de divers ministères et organismes gouvernementaux, de l'Institut national de santé publique (INSPQ), de cliniciens et de directeurs de santé publique.

Des données citées par le gouvernement du Québec démontrent que l'usage des produits de vapotage chez les jeunes est en hausse. La proportion des jeunes ayant vapoté dans les 30 jours ayant précédé une enquête a quintuplé en six ans, de 4 % en 2013 à 21 % en 2019.

Les changements nécessiteront une modification du règlement d'application de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme. La publication du règlement sera suivie d'une période de consultations au cours des prochaines semaines.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

durée Hier 17h00

Hausse de la pension pour tous les aînés : une étape cruciale est franchie

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi du Bloc Québécois visant à hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés à compter de 65 ans, ait franchi une nouvelle étape charnière alors qu’il a été adopté à l’unanimité en ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...