Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Santé

Québec déploie l'hospitalisation à domicile dans huit CISSS et CIUSSS

durée 16h10
1 mai 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Toujours à la recherche de nouvelles solutions pour libérer des lits d'hôpitaux et améliorer la qualité des soins, Québec lance lundi le déploiement du service d'hospitalisation à domicile. La première phase vise huit CISSS et CIUSSS de la grande région de Montréal et de Québec.

Ces huit premiers territoires sanitaires devraient être en mesure d'offrir ce service aux patients d'ici 2024, a annoncé la ministre déléguée à la Santé et aux Aînés, Sonia Bélanger. Si leur état le permet, les patients qui le souhaitent pourront poursuivre leur traitement à la maison tout en demeurant sous la supervision d'une équipe médicale.

Grâce à des appareils connectés, le personnel médical est en mesure de suivre l'évolution du patient à distance. Un moins long séjour à l'hôpital serait aussi bénéfique pour le patient qui évite un déconditionnement plus important. Une conséquence néfaste qui affecte particulièrement les aînés hospitalisés.

On promet par ailleurs que le patient hospitalisé à domicile aura des communications régulières avec son équipe de soins. On lui offrira des visites en personne et des visites virtuelles. Il sera également possible de parler au téléphone avec une infirmière en tout temps.

Si la première phase du projet concerne d'abord le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, le CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal , le CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal , le CISSS des Laurentides , le CISSS de Laval , le CISSS de Lanaudière, le CISSS de la Montérégie-Centre et le CHU de Québec-Université Laval, l'objectif vise une implantation dans les 34 établissements et centres de services du Québec.

La ministre déléguée Sonia Bélanger a procédé à l'annonce du projet en compagnie de l'adjoint parlementaire du ministre de la Santé, Youri Chassin, et du président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), le Dr Vincent Oliva.

L'initiative sera en partie financée par les économies réalisées grâce aux travaux de l'Institut de la pertinence des actes médicaux (IPAM). Une somme de 40 millions $ doit être consacrée au projet d'hospitalisation à domicile d'ici 2026.

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

durée Hier 17h00

Hausse de la pension pour tous les aînés : une étape cruciale est franchie

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi du Bloc Québécois visant à hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés à compter de 65 ans, ait franchi une nouvelle étape charnière alors qu’il a été adopté à l’unanimité en ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...