Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Code de la sécurité routière

Québec annonce un projet pilote pour encadrer les trottinettes électriques

durée 16h15
6 juillet 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un projet pilote de trois ans, dont le coup d'envoi sera donné le 20 juillet prochain, viendra encadrer l'utilisation des appareils de transport personnels motorisés (ATPM), tels que les trottinettes électriques et les appareils gyroscopiques. 

L'initiative, qui vient abroger les projets pilotes actuellement en cours sur les trottinettes électriques, a pour objectif «d'évaluer l'intégration sécuritaire de ces appareils à la circulation routière et de déterminer la pertinence d'introduire éventuellement de nouvelles dispositions au Code de la sécurité routière à leur sujet», a indiqué le ministère des Transports et de la Mobilité durable dans un communiqué diffusé jeudi après-midi.

Les usagers d'ATPM, qui doivent être âgés de 14 ans et plus et porter un casque de protection, pourront circuler librement dans les rues et les chemins dont la vitesse maximale permise n'excède pas 50 km/h, de même que sur les voies cyclables qui les longent.

Plusieurs règles de sécurité encadrent la circulation des ATPM dans le cadre du projet pilote, et ce, pour assurer la sécurité de tous.

La vitesse maximale de l'appareil doit être réglée à 25 km/h pour que son utilisateur puisse circuler sur la voie publique. 

L'engin doit aussi être équipé d'un réflecteur rouge à l'arrière et de chaque côté, de même qu'un réflecteur blanc à l'avant. Pour les déplacements nocturnes, un phare blanc à l'avant et un feu rouge à l'arrière sont obligatoires. Un système de freinage adéquat doit aussi être fonctionnel en tout temps.

Il sera interdit aux usagers de transporter un passager.

Advenant le non-respect d'une ou plusieurs de ces règles, les contrevenants s'exposent à des amendes de 200 $, a fait savoir le ministère.

———

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Négociations dans les CPE: la FSSS a demandé la conciliation

Elle aussi impatiente d'attendre depuis des mois que les négociations pour le renouvellement des conventions collectives puissent commencer dans les Centres de la petite enfance, la FSSS a demandé la conciliation. La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS), affiliée à la CSN, représente 12 400 travailleuses dans les CPE. Les ...

durée Hier 11h00

Un montant de 150 000 $ pour lutter contre la violence dans Lanaudière

L'organisme Au coeur de l'il a obtenu une aide financière de 150 000$ pour soutenir un projet de sensibilisation auprès des personnes de l’entourage des auteurs de violence conjugale, afin de les outiller et de les informer sur le rôle qu’elles peuvent jouer. Le Projet de sensibilisation des proches d'auteurs de comportements violents consiste à ...

1 mars 2024

Les prochaines étapes dans le dossier de l'assurance médicaments

Le projet de loi sur l'assurance médicaments que le ministre fédéral de la Santé, Mark Holland, a déposé jeudi à la Chambre des communes n'est que la première étape vers un éventuel programme national de couverture universelle. Mais le projet de loi établit déjà une feuille de route sur la manière dont le gouvernement fédéral compte y ...