Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'UMQ soutient que le projet de loi est un frein pour les municipalités

UMQ: le projet de loi de Guilbault est un frein pour l'installation de radars photo

durée 12h00
7 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le projet de loi 48 du gouvernement Legault pourrait faire obstacle aux municipalités qui réclament davantage de radars photo sur les routes du Québec, estime l'Union des municipalités du Québec (UMQ).

Dans son mémoire présenté mardi en commission parlementaire, l'UMQ déplore que le projet de loi déposé par la ministre Geneviève Guilbault «représente un frein au déploiement des systèmes de détection» dans les municipalités. 

Entre autres, si le projet de loi est adopté, la ministre pourra désigner un chemin public ou une partie de chemin public pour l'utilisation des systèmes de détection, en fonction de critères.

Selon l'UMQ, il s'agit là d'un «élément centralisateur». L'association réclame que les radars photo puissent être utilisés par la municipalité du moment qu'un «plan de sécurité» établit un «diagnostic de sécurité routière», sans passer par l'accord de la ministre. 

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) réclame également dans son mémoire que les élus municipaux soient consultés. 

L'UMQ réclame aussi pour les municipalités d'avoir le droit d'être propriétaires de ces systèmes de détection, alors que seuls les systèmes appartenant à l'État sont permis actuellement.

En outre, l'organisme demande plus de fonds du gouvernement pour pouvoir aménager les infrastructures destinées «aux déplacements d'usagers plus vulnérables», piétons, etc.  

Selon La Presse, il y avait en janvier 2023 un peu plus d'une cinquantaine de radars photo sur le territoire de Québec, et en août dernier, Mme Guilbault a annoncé le déploiement de 250 systèmes supplémentaires dont une partie destinée aux municipalités.  

Le texte de loi déposé par Mme Guilbault prévoit d'abaisser automatiquement la limite de vitesse à 30 km/h autour des écoles et de permettre l’installation d’un plus grand nombre de radars photo.

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

11 juin 2024

L'AMP ordonne au CSS des Mille-Îles de modifier deux appels d’offres publics

L’Autorité des marchés publics (AMP) ordonne au Centre de services scolaire des Mille-Îles (CSSMI) de modifier les documents d’appel d’offres publics pour deux contrats visant la réalisation de travaux concernant la régulation automatique au sein de deux établissements scolaires afin que le coût total d’acquisition permette une réelle ouverture à la ...