Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet de loi du Bloc Québécois

Hausse de la pension pour tous les aînés : une étape cruciale est franchie

durée 17h00
28 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi du Bloc Québécois visant à hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés à compter de 65 ans, ait franchi une nouvelle étape charnière alors qu’il a été adopté à l’unanimité en Comité cette semaine.

Selon eux, ce projet de loi permettra un traitement plus juste et équitable à l’égard des personnes admissibles à la Sécurité de la vieillesse en abolissant les deux classes d’aînés que le gouvernement fédéral a créées en ne réservant la hausse de la pension qu’aux 75 ans et plus.

« Les difficultés vécues par les retraités et nos aînés, par ceux et celles qui ont bâti la société dont nous bénéficions aujourd’hui, sont intolérables et il est de notre devoir à tous d’y remédier. Alors qu’ils devraient aspirer à une existence paisible, ce sont eux qui écopent le plus des conséquences de l’inflation persistante et du coût de la vie élevé qui sévissent présentement », déclare Jean-Denis Garon.

« Le respect des aînés est une valeur fondamentale des Québécois et nous estimons qu’il est de notre devoir de faire en sorte que toutes les personnes admissibles à la pension de vieillesse soient traitées équitablement par le gouvernement fédéral. C’est ce que vise le projet de loi C-319 du Bloc Québécois porté sans relâche par la députée Andréanne Larouche depuis 2019 », explique Luc Desilets.

« Cette victoire du Bloc Québécois est d’autant plus réjouissante qu’elle survient à un moment où la pauvreté menace un nombre de plus en plus élevé d’aînés au Québec dont les revenus sont très limités, particulièrement ceux de 65 à 74 ans qui ont été exclus par le gouvernement fédéral de la hausse de la pension de vieillesse. Le travail n’est pas terminé toutefois : le gouvernement Trudeau doit octroyer la recommandation royale du projet de loi C-319 afin qu’il soit adopté par la suite en 3ème lecture au Parlement. Nous poursuivrons le travail jusqu’à l’aboutissement de ce projet de loi », conclut Louise Chabot.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...

durée Hier 12h00

La vérificatrice générale du Québec enquêtera sur le déploiement de SAAQclic

La vérificatrice générale du Québec a déclenché un audit sur le déploiement de la plateforme numérique de la Société de l'assurance automobile du Québec, SAAQclic, qui a connu de nombreux ratés lors de son lancement à l'hiver 2023. Sur son site web, le bureau de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, propose un formulaire de contribution ...

durée Hier 9h00

Le Canada autorisera les prêts hypothécaires sur 30 ans pour les constructions neuves

Le gouvernement canadien autorisera des périodes d’amortissement de 30 ans sur les prêts hypothécaires assurés pour les premiers acheteurs de maisons nouvellement construites. La ministre des Finances, Chrystia Freeland, en a fait l'annonce jeudi à Toronto, affirmant que cette mesure entrerait en vigueur le 1er août. L'Association canadienne ...