Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 août 2015 - 16:34

Plus de 80 donneurs sont attendus lors de la collecte de sang à Lorraine

Le maire de Lorraine, Ramez Ayoub et la présidente de l'organisme Parents-Secours Lorraine, Valérie Debien, convient la population à la collecte de sang, partiellement sur rendez-vous, qui se tiendra le lundi 31 août, entre 13 h 30 et 19 h 30.

La collecte aura lieu au deuxième étage du Centre culturel Laurent G. Belley, situé au 4, boulevard de Montbéliard, Lorraine. Pour prendre rendez-vous, communiquez avec Héma-Québec au 1 800-343-7264.

L’objectif de cette collecte est de 85 donneurs. Toutes les 80 secondes, une personne a besoin de sang au Québec. Avec les vacances, plus de gens seront sur les routes et la demande en produits sanguins risque de s’accroître. Rappelons qu’un don de sang peut sauver jusqu’à quatre vies, que donner du sang prend environ une heure et qu’il est impossible de contracter une maladie, car tout le matériel est stérile, utilisé une seule fois, puis détruit.

On peut faire un don de sang total tous les 56 jours, soit six fois par année. Malgré tout, seulement 3 % de la population québécoise admissible effectue un don de sang annuellement.

Héma-Québec rappelle que 1000 dons de sang sont nécessaires par jour pour maintenir la réserve de sang à un niveau optimal et répondre aux besoins des malades dans les hôpitaux.

Qui peut donner ?

Toute personne en bonne santé, âgée de plus de 18 ans, peut généralement faire un don de sang et il n’y a pas d’âge maximal pour donner du sang.

Avant de se présenter à une collecte de sang, il est possible de vérifier son admissibilité auprès du Service à la clientèle-donneurs au 1 800 343-7264 et de consulter le site Internet d'Hema-Québec. Pour une expérience réussie, il est conseillé d’avoir bien mangé et de s’être bien hydraté avant de se présenter sur un site de collecte

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.