Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 février 2018 - 14:11

5 causes du saignement de nez

Article commandité

Le saignement du nez est un trouble ORL. Il est le résultat d’une lésion dans le réseau vasculaire qui irrigue les muqueuses nasales. Les enfants entre 2 et 12 ans sont les plus touchés par le saignement de nez ainsi que les personnes de plus de 50 ans. Généralement anodin, il peut toutefois être le signe d’une pathologie plus grave s’il est répété et abondant. Quelles en sont les causes et comment les traiter ?

  1. La sécheresse

L’air de nos maisons est souvent trop sec. Résultats : nos muqueuses sont déshydratées et nous grattons les petites muqueuses gênantes, provoquant au passage une micro lésion.

  1. Le rhume

Lorsqu’on est enrhumé, on a tendance à se moucher beaucoup, parfois trop fort, et à éternuer. C’est le cas lors d’une rhinopharyngite par exemple ou d’une allergie, comme le rhume des foins.

  1. Un choc

Un choc sur le nez à la suite d’une chute ou d’un accident de voiture, mais aussi la présence d’un corps étranger ou un fibrome sont la cause d’une hémorragie.

  1. La consommation de médicaments ou de drogues

Les anticoagulants mal dosés, l’aspirine, les corticoïdes par voie intranasale peuvent provoquer des troubles de la circulation sanguine dans la sphère ORL. Il en est de même des drogues aspirées par le nez ou de la consommation excessive d’alcool.

  1. Certaines maladies

Chez les personnes âgées, l’hypertension artérielle ou l’athérosclérose est la cause la plus fréquente du saignement de nez. Il peut aussi traduire une maladie des reins ou un angiome. Les hémophiles y seront également sujets.

De nombreuses solutions permettent de stopper le saignement du nez bénin:

  • Se moucher pour évacuer les éventuels caillots de sang et se pincer le nez entre le pouce et l’index pendant quelques minutes pour que la coagulation reprenne ;

  • Appliquer une compresse froide ou un glaçon sur la partie osseuse jusqu’à l’arrêt de l’hémorragie ;

  • Mécher la narine avec un petit rouleau de coton ;

  • Utiliser un traitement radical du saignement de nez sous forme de gel pour le stopper net.

Ne penchez jamais votre tête en arrière pour éviter d’avaler du sang. Si le saignement dure plus de 20 minutes, ou s’il est à l’origine d’un traumatisme, il faut consulter son médecin pour déceler éventuellement une cause interne plus grave.

En prévention des saignements de nez, vous pouvez installer un humidificateur dans votre chambre la nuit ou utiliser un lubrifiant nasal. Cessez de fumer, le tabac est un irritant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.