Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 mai 2018 - 12:00

La Ville de Mirabel rappelle l’importance de bien disposer de leurs mégots de cigarettes

Enfin le printemps est à nos portes ! Malheureusement, le danger des incendies à l’extérieur est très présent. Le Service de la sécurité incendie de la Ville de Mirabel rappelle aux citoyens l’importance de bien disposer de leurs mégots de cigarettes et de jardiner de façon préventive.

Voici quelques règles de sécurité pour éviter le pire:

  • Penser à déchiqueter ou à composter l’herbe et les broussailles plutôt que les brûler ;
  • Éviter de jeter les mégots de cigarettes par les fenêtres de la voiture ;
  • Éviter les cigarettes, les barbecues et les feux d’artifice en zone sèche ou boisée ;
  • Penser à tenir son paillis humide.

Les boîtes à fleurs ne sont pas une poubelle

À noter qu’un mégot de cigarette peut se consumer durant plus de 3 heures et une flamme est susceptible d’apparaître durant tout ce temps. Les matériaux que l’on retrouve dans les plates-bandes, les pots de fleurs et les balconnières sont habituellement combustibles et la terre en pot s’assèche plus rapidement que celle du jardin.

Jardiner de façon préventive

  • Arroser régulièrement les plantes, haies et paillis tout en respectant la réglementation en vigueur ;
  • Privilégier les pots d’argile, car ils conservent mieux l’humidité et ne sont pas combustibles ;
  • Entreposer les sacs de terre de rempotage à l’abri des chauds rayons du soleil et à l’écart de tout matériau combustible. 

Prévenir les feux de broussailles

Chaque année, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) et les pompiers municipaux interviennent sur de nombreux incendies causés par la perte de contrôle d’un brûlage. Avant de brûler les résidus comme l’herbe, les feuilles et les branches mortes, il faut envisager d’autres options telles que les collectes des matières résiduelles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.