Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mai 2018 - 16:00

Fermeture de deux voies ferroviaires sur la ligne de train de Deux-Montagne

Par Salle des nouvelles

Le chantier du Réseau express métropolitain (REM) entrera, à compter du 25 juin 2018, dans une phase de travaux qui nécessitera la fermeture d'une des deux voies ferroviaires sur le segment sud de la ligne Deux-Montagnes. La fermeture de cette voie entraînera l'annulation de certains départs de trains de la ligne Deux-Montagnes et l'ajustement des horaires des lignes Deux-Montagnes et Mascouche.

Concrètement, cela signifie l'annulation de trois départs dans le sens de la pointe et un départ en contre-pointe sur la ligne Deux-Montagnes soit :

  • Train 914 > quittant la gare Roxboro-Pierrefonds à 8 h 35 en direction de la gare Centrale

  • Train 902 > quittant la gare Bois-Franc à 9 h en direction de la gare Centrale

  • Train 915 > quittant la gare Centrale à 16 h 05 en direction de la gare Roxboro-Pierrefonds

  • Train 952 > quittant la gare Deux-Montagnes à 17 h 20 en direction de la gare Centrale

Des modifications à l'horaire des lignes Deux-Montagnes et Mascouche :

  • 23 départs seront modifiés dans les deux directions sur la ligne Deux-Montagnes

  • Trois départs seront modifiés dans les deux directions sur la ligne Mascouche

Bonification des mesures d'atténuation en transport collectif

En vue des travaux du REM débutant le 25 juin 2018, l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) - avec la collaboration de Mobilité Montréal, d'exo et de la STM - bonifiera le service d'autobus desservant des endroits stratégiques des secteurs touchés afin d'accueillir tous les usagers qui désireront utiliser un mode de transport collectif alternatif.

Afin de pallier l'annulation du départ en contre-pointe du soir sur la ligne Deux-Montagnes (train 952 de 17 h 20), une navette circulera aux gares Grand-Moulin et Deux-Montagnes pour se rendre à la station du métro Montmorency.

De son côté, la STM bonifiera le service d'autobus desservant les secteurs touchés afin d'accueillir les clients qui désireraient utiliser un mode de transport collectif alternatif.

Ces mesures s'ajoutent à celles annoncées le 28 mars et le 25 avril dernier.

Une carte « OPUS à l'essai » pour accompagner les détenteurs de titres TRAIN vers un changement d'habitudes

En prévision de la fermeture du tunnel du Mont-Royal et de l'arrêt du service entre la gare Du Ruisseau et la gare Centrale au début de 2020, l'ARTM et ses partenaires prennent les devants. Les 19 et 21 juin prochain, ils offriront une carte « OPUS à l'essai » de dix passages.

Ainsi, les détenteurs d'abonnements annuels et de titres mensuels TRAIN de la ligne Deux-Montagnes pourront utiliser ces passages entre le 25 juin et le 6 juillet 2018. Cette mesure tarifaire accompagnera les utilisateurs dans leur transition vers de nouvelles habitudes de déplacements en leur permettant d'explorer et de valider l'offre de transport collectif qui leur convient le mieux dans le réseau d'exo, de la Société de transport de Laval (STL) et de la Société de transport de Montréal (STM).

Pour connaître le détail de l'ensemble des mesures d'atténuation et planifier leurs déplacements, les usagers du train sont invités à consulter le site d'exo ou à utiliser le planificateur de trajets.

Ils peuvent aussi consulter les sites de la STL et de la STM pour prendre connaissance du détail des services mis en place, et pour prendre connaissance des services réguliers qui desservent déjà les gares touchées par les travaux.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.