Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 septembre 2018 - 15:34

Texte commandité

Êtes-vous prêt à bien gérer votre entreprise ?

 

Gérer une entreprise, c’est être sur tous les fronts à la fois : préparer son budget prévisionnel, s’occuper de la gestion et de l’exploitation. Tout cela suppose donc des compétences en pilotage pour le moins performantes. Comment les acquérir pour mener à bien sa barque ?

Savoir gérer sa trésorerie

Point de décisions importantes sans savoir si le bateau est à flot dans la période de démarrage de votre activité professionnelle. Les prises de risques inconsidérées vous mèneraient à l’impasse. Pour éviter les déséquilibres budgétaires, l’anticipation par un plan de trésorerie trimestriel vous permettra de prévoir vos mouvements de trésorerie.

Si vous n’êtes pas un financier dans l’âme, mieux vaut vous inscrire à une formation en comptabilité. Il ne faut en effet pas tout attendre de votre comptable, même s’il est un partenaire incontournable pour éviter les erreurs de gouvernance. Vous pourrez ensuite exercer un pouvoir de contrôle, lire des tableaux de bord et les comprendre en fonctions d’indicateurs essentiels : vos actions et leurs résultats. C’est la meilleure méthode pour savoir si vos objectifs sont atteints et sinon, pourquoi vous ne les avez pas atteints.

De la même manière, il est essentiel de connaître son seuil de rentabilité. Vous l’avez en principe calculé dans votre business plan et vous savez qu’en dessous de ce seuil, vous travaillez à perte.

Adopter une bonne politique de prix

Pour ne pas vendre à perte non plus, connaître le coût de revient est indispensable pour déterminer le prix de vente. Mais si celui-ci est trop élevé par rapport à votre concurrence, il faudra réduire les coûts de production afin de rester compétitif.

Le stock est un aspect non moins important. Il s’agit à la fois de ne pas engager de frais de gestion trop importants, mais aussi de ne pas dépasser le fonds de roulement prévisionnel, même en cas de besoin de production exceptionnelle. Des problèmes de trésorerie ne manqueraient pas d’arriver. Et si votre banquier ne vous suit pas, vous n’avez plus qu’à mettre la clé sous la porte.

Suivre ses dépenses et ses encaissements

Avoir une vision en temps réel de ses encaissements et de ses dépenses vous permet de rester à l’équilibre. Des logiciels de facturation très intuitifs établissent des devis, formalisent vos factures et relancent automatiquement vos clients en cas de retard. Un gain de temps précieux pour vous consacrer à autre chose.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.