Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2018 - 08:58

Texte commandité

les meilleures méthodes d’isolation acoustique

 

Parce qu’une maison aspire au repos et à la tranquillité, les bruits provenant de l’extérieur ou de l’intérieur de celle-ci peuvent rapidement devenir irritants. Avec l’écho du téléviseur dans une pièce et les bambins qui crient dans une autre, vous pourriez avoir grand besoin d’une amélioration des performances phoniques de votre habitation.

Le plus souvent, les problèmes acoustiques proviennent de ce qu’on appelle l’effet tambour, qui se réfère à la réverbération des ondes en raison de la présence de creux à l’intérieur des cavités. Dans les murs, sous le plancher ou dans les portes, les espaces vides sont à éviter pour réduire les pollutions sonores qui envahissent votre quotidien. Comme le bruit peut-être une source de stress constant, voici quelques idées pour améliorer les performances acoustiques à l’intérieur de votre maison.

Insonoriser les murs

Les murs représentent plus de la moitié de la surface de chaque pièce. Avec des murs mal isolés, la résonnance des voix sera constante et l’atmosphère pensante quand plusieurs personnes parlent en même temps. Voici pourquoi insonoriser les murs peut être une bonne option pour remédier à ce problème.

La technique la plus facile serait de poser une double épaisseur de panneaux de gypse par-dessus les murs. Pour atténuer la transmission des bruits, vous pouvez également décider d’utiliser la laine de verre ou de roche pour remplir les cavités des murs.

Bien qu’étant la plus efficace, la dernière méthode est pourtant la plus coûteuse puisqu’elle requiert l’intervention d’un professionnel. Il s’agit d’injecter de la cellulose dans les espaces vides des cavités. Comptez 1$ le pied carré pour l’utilisation de cette technique dans les murs d’une maison en construction. Le prix va cependant doubler dans le cas d’une maison déjà construite, puisque l’entrepreneur devra percer les murs et le plafond pour injecter la mousse de cellulose.

Isoler le plancher

Votre plancher se fait vieux et vous comptez le remplacer prochainement? Il s’agit d’une excellente occasion pour améliorer son isolation phonique. Il est recommandé de choisir un plancher léger pour votre revêtement de plancher car il aura un plus faible degré de conduction des bruits d’impact.

Et même si le remplacement de votre plancher n’est pas à l’ordre du jour, il existe tout de même un autre moyen pour absorber le bruit, comme l’installation d’une membrane acoustique sous un plancher flottant, ou la pose d’un contreplaqué double collage sous un plancher de bois franc.

L’insonorisation des plafonds

Il existe deux principales techniques pour insonoriser le plafond. La première est la plus simple et ne nécessite aucun retrait. Cette technique consiste à ajouter une deuxième couche de planches de gypse sous le plafond déjà présent. Bien que cette méthode nécessite de la précision, elle n’est pas pour autant difficile. Notez qu’il faut toujours choisir des plaques de gypse à affaiblissement acoustique pour accroître l’efficacité de l’isolation et privilégiez toujours le gypse à la fibre de bois.

Si la motivation est là et que vous avez déjà quelques notions en rénovation, alors pourquoi ne pas retirer le plafond pour l’isoler? Le but étant de retirer les fourrures de bois fixées aux solives avant d’insérer l’isolant pour combler les cavités. À cette étape vous apercevrez le plancher auquel il faudra fixer des profilés métalliques souples, avant de poser les planches de gypse. Une fois ces étapes passées, il vous restera juste à appliquer le joint scellant acoustique pour assurer une étanchéité optimale.

Nos derniers petits conseils

Une bonne isolation sonore au sein de votre maison vous assure une grande tranquillité. Parce que les propriétaires ont tendance à s’attarder sur les problèmes visibles au détriment des problèmes sonores, les problèmes de bruits peuvent devenir très gênants au fil du temps. Les rénovations qui touchent cet aspect sont pourtant assez simples pour la plupart et ne nécessitent pas toujours de gros travaux de rénovation.

Parmi les améliorations faciles que vous pouvez effectuer vous-même, on retrouve le remplacement des portes creuses par des portes pleines. Parfois, la pause d’une moquette ou d’un tapis peut grandement contribuer à réduire les bruits de pas, en particulier s’il y a des enfants qui courent partout dans la maison. Saviez-vous qu’il existe des peintures antibruit à appliquer sur les murs? Une idée originale et efficace qui vous permettra de rafraîchir vos pièces, tout en optimisant le confort de toute la famille.  

SoumissionRénovation

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.