Publicité
26 février 2019 - 13:58 | Mis à jour : 14:11

Le jeudi 21 mars prochain entre 13 h 30 et 19 h 30.

Collecte de sang à la mémoire de Marilou Pearson

Les élèves de l’École secondaire Henri-Dunant vous invitent à la collecte de sang qui se tiendra à la mémoire de Marilou Pearson, le jeudi 21 mars prochain entre 13 h 30 et 19 h 30. Elle aura lieu au gymnase de l’école située au 200, rue Marie-Chapleau à Blainville. Les bénévoles espèrent y accueillir 240 donneurs.

Toutes les 80 secondes, une personne a besoin de sang au Québec. Chaque jour, Héma-Québec doit prélever au moins 1 000 dons de sang afin de répondre à l’ensemble des demandes des hôpitaux québécois. La réserve collective de sang appartient à tous. Peu importe où le sang est recueilli, il est transformé et testé, puis acheminé là où sont les besoins...là où il est nécessaire pour contribuer à sauver des vies.

Donner du sang prend en moyenne 60 minutes et vous pouvez faire un don de sang total tous les 56 jours. Prenez rendez-vous dans l'un des quatre centres des donneurs de sang GLOBULE ou surveillez les collectes mobiles sur le site Internet de l'organisme.

Qui peut donner?

Toute personne en bonne santé, âgée de plus de 18 ans, peut généralement faire un don de sang. La sécurité des donneurs et des receveurs est prioritaire à Héma-Québec. Des critères de qualification très stricts ont été établis et sont revus et évalués régulièrement. Consultez notre site Internet pour en savoir plus sur ces critères.

Avant de se présenter à une collecte de sang, il est possible de vérifier son admissibilité auprès du Service à la clientèle-donneurs en composant le 1 800 343-7264. Vous pouvez aussi consulter la section SANG (Est-ce que je peux donner du sang?) du site Web d’Héma-Québec pour parfaire vos connaissances.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.