Publicité
14 avril 2019 - 14:20

Texte commandité

4 actions de prévention pour un chien en bonne santé

 

La prévention reste le meilleur rempart contre la maladie. Quelques gestes simples et peu coûteux suffisent pour garder votre animal en bonne santé et lui éviter ainsi autant que possible des accidents ou des pathologies difficiles à gérer sur le plan psychologique. Quels sont-ils ?

1)Lutter contre les parasites

Parmi les parasites à éviter, citons les puces dont la prolifération est extrêmement rapide. Non contentes de provoquer beaucoup d’inconfort à votre animal, elles infestent la maison et sont vectrices de maladies, le ténia ou ver solitaire par exemple. Elles peuvent également provoquer des allergies, des dermites, responsables de la dépilation de votre chien. Un collier antiparasitaire lui évitera toutes ces conséquences pénibles.

Les parasites internes ne sont pas en reste. Il est ainsi indispensable de vermifuger votre chiot. Les vers présents dans ses intestins se nourrissent du plasma sanguin et peuvent migrer vers les poumons et le cœur. Transmis par le placenta de la mère si elle est infestée, ces parasites doivent être traités précocement : 2 fois par mois jusqu’aux deux mois du chiot puis tous les mois jusqu’à ses 6 mois. Une fois adulte, deux fois par an suffiront.

2)Lutter contre les maladies virales

La maladie de Carré foudroie les jeunes chiots. Son agent viral est proche de celui de la rougeole et de la peste bovine. Elle peut être mortelle. Parmi d’autres pathologies redoutables, il y a la parvovirose, une gastroentérite hémorragique mortelle elle aussi. Par ailleurs, la rage est toujours présente. Pour les éviter, mieux vaut miser sur le vaccin du chiot dès l’âge de deux mois. Une autre injection sera faite à trois puis quatre mois.  Après un rappel à un an, il suffira ensuite de le vacciner tous les trois ans.

Certains vaccins optionnels, c’est-à-dire à pratiquer selon le mode de vie de votre compagnon, nécessitent en revanche un rappel annuel. C’est le cas pour le vaccin contre la maladie de Lyme, la leptospirose et la toux du chenil.

3)Conserver un environnement sain

L’environnement de votre chien doit être propre. Pensez à laver ses gamelles régulièrement pour éviter la prolifération des bactéries, sa couche aussi. Vérifiez ses pattes après chaque promenade.

4)Stériliser

La stérilisation évite bien des maladies : le cancer mammaire, de l’utérus ou des ovaires chez la femelle et les problèmes de prostate ou de tumeurs chez le mâle.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.