Publicité
10 juin 2019 - 08:00

Près de 10 M$ en provenance du Fonds vert seront consacrés au PGDEP.

Gestion durable des eaux de pluie à la source - Deuxième appel à projets pour les municipalités

Par Salle des nouvelles

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, a annoncé le 4 juin, le deuxième appel à projets du Programme de soutien aux municipalités dans la mise en place d'infrastructures de gestion durable des eaux de pluie à la source (PGDEP). Les municipalités ont jusqu'au 30 septembre 2019 pour déposer une demande d'aide financière.

Rappelons que ce programme favorise l'intégration de solutions innovantes en matière d'infrastructures de gestion durable des eaux de pluie. L'implantation de ce type d'infrastructures permet notamment aux municipalités d'accroître le captage de l'eau pluviale et de diminuer la quantité d'eau de ruissellement. De plus, la végétalisation de ces installations contribue à réduire les îlots de chaleur urbains, permettant ainsi d'atténuer les effets des changements climatiques. 

Au total, près de 10 M$ en provenance du Fonds vert seront consacrés au PGDEP. Soulignons d'ailleurs qu'un soutien financier de plus de 2,2 M$ a déjà été accordé pour la réalisation de cinq initiatives soumises dans le cadre du premier appel à projets du programme.

« Avec cette aide, notre gouvernement permet aux municipalités de mettre en place différents projets comme des jardins de pluie, des toitures végétales ou encore des stationnements à pavage alvéolé ou perméable. Les bénéfices de ceux-ci se feront sentir tant sur le plan économique qu'environnemental et, au bout du compte, ils contribueront à l'amélioration de la qualité de vie des citoyennes et des citoyens », soulignait la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, lors du lancement de l'appel de projets.  

Pour en savoir plus sur le PGDEP visitez : mamh.gouv.qc.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.