Publicité
6 septembre 2019 - 10:43

Texte commandité

4 conseils pour prolonger la durée de vie de votre toiture

 

L’usure d’une toiture dépend des matériaux et de la qualité de la pose, mais aussi de son entretien. Une toiture en bardeaux d’asphalte par exemple a une durée de vie de 15 à 25 ans, mais à partir de 14 ans, l’étanchéité peut s’altérer. Un bon entretien annuel augmentera non seulement sa longévité, mais aussi le confort des habitants. Nos conseils.

La durée de vie des matériaux est variable :

  • Pour le bardeau d’asphalte, on peut compter entre 15 et 25 ans.

  • L’asphalte et le gravier : 15 à 20 ans.

  • Le bitume modifié : 15 à 20 ans.

  • Le métal : 50 ans.

  • L’ardoise : 100 ans.

Les garanties offertes par les professionnels vont de 5 à 10 ans. On a donc intérêt pour prolonger la durée de vie de sa toiture à la vérifier régulièrement.

  1. Monter dans les combles et sur le toit deux fois par an

Au printemps et à l’automne, il est recommandé de monter sur le toit pour vérifier l’étanchéité de la membrane. Le soleil ou le déneigement peuvent en effet causer des dommages au revêtement. Pour vous sentir en sécurité, installer un garde-corps autoportant, vous serez protégé en cas de glissade ou de chute. Soyez attentif aux noues, aux lucarnes et aux solins, les joints ne doivent pas être asséchés. Enlevez les débris éventuels et la mousse. Si vous constatez la présence d’une algue brun noir, nettoyez en profondeur. Elle peut en effet retenir l’eau qui stagnera et finira par fissurer la membrane. Dégagez les gouttières. Dans les combles, repérez d’éventuelles traces d’humidité.

  1. Demander une inspection professionnelle

L’œil d’un professionnel est irremplaçable. Demandez une inspection de votre toit tous les ans ou tous les deux ans et toujours en cas d’évènement climatique exceptionnel. Il vérifiera entre autres les joints autour des évents et de la cheminée.

  1. Tailler les arbres

Les branches d’arbres sont susceptibles d’abîmer votre toit si elles frottent contre elle. Elles peuvent aussi favoriser le dépôt de débris dans les gouttières. Évitez qu’elles ne s’approchent trop près des murs.

  1. Déneiger

Si la neige s’accumule trop sur votre toit, le poids la fragilise. Essayez d’en enlever avec un outil en plastique, mais en laissant une couche mince pour éviter d’accrocher le revêtement. Un déglaçage est parfois urgent. Dans ce cas, laissez couler de l’eau chaude vers le bas du toit pour former des rigoles par où l’eau s’évacuera.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.