Publicité
20 novembre 2019 - 15:00

Pour répondre à la demande de subvention gouvernementale

Sainte-Thérèse sollicite l’appui de la population pour le projet de l'Aréna

Par Salle des nouvelles

Les Thérésiennes et les Thérésiens sont invités à signer une pétition en ligne pour démontrer leur appui à la construction d’un nouvel aréna. La Ville a besoin du soutien des citoyens pour répondre efficacement à l’un des critères de la nouvelle demande de subvention gouvernementale qui sera déposée d’ici la fin de l’année 2019 concernant la réalisation de ce projet.

La pétition est accessible via le site Web de la Ville. Les citoyens de Sainte-Thérèse ont jusqu’au 15 décembre pour la signer. « J’invite toute la population à signer notre pétition! C’est un moyen simple et rapide de démontrer notre soutien à ce projet rassembleur. Ensemble, faisons une différence positive dans notre communauté et ramenons un aréna à Sainte-Thérèse », a déclaré la mairesse de Sainte- Thérèse, Sylvie Surprenant.

L’aréna du Collège Lionel-Groulx (CLG) a dû être démoli pour des raisons de sécurité à l’automne 2018. Depuis la nouvelle de cette démolition, la Ville de Sainte-Thérèse a reçu des demandes de la population de reconstruire un aréna à une glace, sur le terrain où était situé celui du CLG.

Besoin d'aide gouvernementale

Différents scénarios ont été envisagés dans ce dossier. Le plus réaliste étant d’obtenir une subvention des gouvernements provincial et fédéral afin de ne pas alourdir le fardeau fiscal des citoyens. Ainsi, avant la fin de l’année 2019, la Ville déposera une nouvelle demande de subvention auprès du gouvernement provincial, permettant de financer la majorité des coûts de construction d’un nouvel aréna à l’emplacement exact de l’ancien.

Le CLG est d’ailleurs en accord pour permettre cette construction via un bail de longue durée. «Invitez vos concitoyens à signer la pétition en ligne et aidez-nous à obtenir la subvention gouvernementale qui nous permettra de construire un nouvel aréna à Sainte-Thérèse », a renchéri la mairesse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.