Publicité

9 janvier 2020 - 09:00

La Caisse Desjardins du secteur de l'enseignement a remis un chèque de 60 000 $

La commission scolaire, aidée pour installer des fontaines intelligentes dans les écoles

Par Salle des nouvelles

La Caisse Desjardins du Secteur de l’enseignement des Basses-Laurentides et la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) ont annoncé leur projet commun de développement durable : l’installation de fontaines intelligentes dans les écoles de la commission scolaire. Un chèque de 60 000$ a été remis à la CSSMI à cette fin.

Ces fontaines faciliteront l’utilisation des bouteilles réutilisables pour les élèves et le personnel, et accéléreront l’abandon des plastiques à usage unique. « La CSSMI fait de l’environnement une de ses priorités autant au niveau pédagogique que dans les décisions administratives. Nous sommes heureux de l’initiative de ce partenaire qui est un geste concret pour l’environnement dans nos établissements », précisent Paule Fortier, présidente de la Commission scolaire et Eric Boudreault, président de la caisse.

Un chèque de 60 000 $ à la CSSMI

Ce projet est possible, entre autres, par l’utilisation du Fonds d’aide au développement du milieu de la Caisse, une forme de ristourne collective, votée par les membres en assemblée. Il s’agira d’ailleurs d’un des derniers projets du genre de la Caisse Desjardins du secteur de l’enseignement des Basses-Laurentides avant son regroupement avec la Caisse Desjardins de l’Éducation.

« Ce partenariat avec la commission scolaire nous permet de laisser un héritage concret qui, un geste à fois, aura un bel impact. C’est exactement dans l’esprit de Desjardins de miser sur les petites étapes qui finissent par faire toute la différence, comme en épargne ou en développement durable », souligne Daniel Trépanier, directeur général de la Caisse.

L’identification des écoles où seront installées les premières fontaines se fera par un concours ayant pour thème le développement durable. Les détails seront connus dans le courant du mois de janvier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.