Publicité

26 février 2020 - 12:00 | Mis à jour : 27 février 2020 - 11:03

L'objectif est fixé à 1000 $

L'école secondaire Henri-Dunant organise un Défi têtes rasées Leucan

Par Salle des nouvelles

Les élèves de l’école secondaire Henri-Dunant ont décidé d’organiser un Défi têtes raséesMD Leucan, le 13 mai prochain, en se donnant un objectif de 1 000 $ à amasser en dons afin de faire avancer la lutte contre le cancer et de sensibiliser l’école sur la réalité que vivent les enfants qui sont atteints de cancer.

L’école secondaire Henri-Dunant tient au fait que, chaque année, les élèves du groupe de projet leadership trouvent de nouvelles causes qui leur tiennent à cœur et s’investissent dans ce challenge.

Cette année, Mia Sofia et Marie-Soleil Paré ont décidé de sensibiliser l’ensemble des élèves, des membres du personnel, des familles et de leurs amis au sujet des enfants atteints du cancer. Un grand défi pour ces jeunes, qui seront appuyés par tous leurs collègues de leadership et leur enseignante afin de réaliser cet événement.

Le Défi têtes rasées Leucan consiste à recruter des participants qui mettront leur tête à prix pour amasser des dons auprès de leur entourage. Elle se veut une activité immersive, qui fait réflexion à ce que vivent les enfants qui passent par la chimiothérapie, soit le changement sévère de leur image corporelle lorsqu’ils perdent leurs cheveux.

Sachant que le taux de survie des enfants malades est passé de 15 % à 82 % et qu’en plus de financer la recherche clinique, les dons permettent de veiller sur des centaines de familles à chaque étape de la maladie, cette année, l’école souhaite sensibiliser les gens qui évoluent autour de la grande famille d’Henri-Dunant.

L’école a comme objectif d’atteindre la somme de 1 000 $ pour cette deuxième édition du Défi têtes rasées Leucan. Trois des membres du personnel ont décidé de participer. L’enseignant en sciences Christian Demers a toujours eu les cheveux courts. C’est pourquoi il a décidé de se faire pousser les cheveux pour l’occasion et se rasera la tête la journée du défi. Emilie Lassire Lagrange, technicienne en loisirs, a choisi quant à elle de se faire couper 8 pouces de ses longs cheveux, qui serviront à la fabrication de perruques. Puis, la secrétaire de gestion, Marie Grégoire, a décidé de se lancer le défi de se raser les cheveux pour la cause.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.