Publicité

31 mars 2020 - 11:00

PANDÉMIE COVID-19

La Ville de Lorraine veut briser l'isolement

Par Salle des nouvelles

La Ville de Lorraine met en place deux nouvelles mesures pour aider ses citoyens à briser l’isolement de même que ceux qui vivent une situation économique précaire et qui auraient besoin d’un coup de pouce pour leurs besoins alimentaires de première nécessité.

Afin de briser l’isolement chez les citoyens vulnérables, particulièrement ceux qui vivent seuls ou qui sont des aînés, la Ville met sur pied un service d’appels. Ainsi, employés, élus et bénévoles communiqueront avec les gens pour prendre de leurs nouvelles et les diriger vers les bonnes ressources en fonction de leurs besoins.

Les résidents qui connaissent des Lorrains qui sont aînés, vulnérables ou qui vivent seuls, ou qui souhaitent s’inscrire eux-mêmes, peuvent communiquer avec la municipalité.

Fonds d’aide alimentaire

Ce Fonds, créé par les membres du conseil municipal, vise à aider immédiatement les citoyens qui ont perdu leur travail depuis le début de cette crise de la COVID-19, se trouvant par le fait même dans une situation économique précaire. Un montant hebdomadaire de 80 $ pour une personne, plus 50 $ par personne supplémentaire sera remis aux familles lorraines qui en feront la demande. Afin d’encourager nos commerces locaux et de limiter les déplacements, ce Fonds d’aide peut être utilisé uniquement au Provigo Lorraine Dominick Casault.

« Mes collègues élus, le directeur général et moi-même tenions à agir rapidement et à contribuer à ce fonds, à même notre salaire, avec notre argent personnel. La situation actuelle est exceptionnelle, il n’y a pas de gêne à avoir pour demander de l’aide. Nous sommes une petite communauté tissée serrée et nous devons nous serrer les coudes pour nous entraider », s’exclame le maire de Lorraine, Jean Comtois.

Pour bénéficier de ces deux nouveaux programmes ou pour obtenir davantage d’information, la population est invitée à communiquer avec la Ville à [email protected] ou au 450 621-8550, poste 275.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.