Publicité

15 mai 2020 - 15:39

PANDÉMIE COVID-19

Coronavirus : Québec donnera un million de masques à la Ville de Montréal

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le gouvernement du Québec fera don d’un million de masques à la Ville de Montréal qui est l’épicentre de la pandémie actuelle pour qu’ils soient distribués dans les transports en commun et dans les quartiers chauds de la métropole.

C’est ce que le premier ministre François Legault a révélé lors de son point de presse quotidien, après une demande en ce sens de la mairesse Valérie Plante.

Six millions de dollars seront également octroyés à l’ensemble des sociétés de transport de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

« Le but, c’est de les distribuer gratuitement aux personnes qui pour toutes sortes de raisons, sont incapables de s’en procurer, a indiqué le premier ministre. On va les rendre disponibles pour qu’ils soient à l’entrée des portes d’autobus et de métro d’ici quelques jours. Surtout dans le transport en commun et dans les zones chaudes, c’est important de le porter. »

M. Legault a aussi demandé aux gens qui demeurent dans les quartiers où l'on retrouve un nombre plus élevé de cas de COVID-19 de porter un masque dès qu'ils sortent de leur domicile.

Le premier ministre a répété qu’il n’exclut pas la possibilité de le rendre obligatoire dans les transports en commun, mais il estime que ce n’est pas nécessaire actuellement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.