Publicité

4 juin 2020 - 11:30

Des bourses de 200$ à 600$

Une bourse pour les artistes et athlètes thérésiens de 12 à 40 ans

Par Salle des nouvelles

Les artistes et les athlètes de la relève thérésienne âgés de 12 à 40 ans seront heureux d’apprendre que la Ville de Sainte-Thérèse offre à nouveau cette année des bourses de soutien pour encourager et reconnaître leur cheminement et leur talent.

« Il est important pour la Ville de Sainte-Thérèse de mettre en lumière la participation sportive et artistique des Thérésiens. Nous sommes fiers de marquer l’investissement de soi et la persévérance dont chaque boursier fait preuve envers sa discipline respective. Cette relève est inspirante et mérite d’être célébrée! », mentionne la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant.

Des bourses de 200$ à 600$

Un comité de sélection évalue chaque candidature reçue. Les bourses de 200 $ à 600 $ sont allouées notamment en fonction du niveau de l’athlète ou de l’artiste. Pour connaître tous les critères d’admissibilité et pour remplir le formulaire de candidature, rendez-vous sur le site de la Vile pour la politique de soutien à l'athlète et pour la politique de soutien à l'artiste

Les citoyens qui souhaitent déposer leur candidature peuvent le faire d’ici le 1er août.

« L’année dernière, j’ai eu le grand privilège de recevoir une bourse de la Ville de Sainte-Thérèse. Grâce à cela, j’ai pu m’investir davantage dans ma passion et j’ai aussi pu aider à payer mes frais de scolarités. Encore, un énorme merci! », s'exclame Maxime Charron, élève de seconde année collégiale à l’École nationale de cirque de Montréal.

Nathan Laflamme, footballeur universitaire ajoute : « La Ville de Sainte-Thérèse m’a grandement aidé lors de mon parcours sportif. Je suis fier d’avoir été récipiendaire de cette bourse et d’avoir représenté la Ville au niveau international au Championnat du monde de football avec l’équipe du Canada. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.