Publicité

6 juillet 2020 - 15:00

Une nacelle pour visualiser les 97 000 acres expropriés

Armand Vaillancourt franchit une étape dans la création d’un monument à Mirabel

Par Salle des nouvelles

Le sculpteur de renommée internationale Armand Vaillancourt poursuit sa démarche artistique avec la future œuvre monumentale de 97 pieds de hauteur à Sainte-Scholastique symbolisant les 97,000 acres de terres expropriées en 1969, en offrant une vue aérienne du territoire exproprié, le 3 juillet dernier à Sainte-Scholastique.

À l’aide d’une nacelle installée sur le site du futur Centre de mémoire collective de l’expropriation de Mirabel, l’artiste a pu visualiser l’ensemble du territoire, une étape qui s’inscrit dans sa démarche créatrice et l’élaboration des plans et devis de l’œuvre.

Un passé lourd contre un avenir meilleur

Armand Vaillancourt s’inspire du passé douloureux des expropriés de Mirabel qui ont su, à force de solidarité et de combativité, protéger et reconstruire l’avenir.

Le sculpteur veut créer un monument pour commémorer la tragédie des villages et des familles et offrir la vision d’un avenir meilleur bien ancré par ses racines et son histoire. La vocation agricole du territoire, bafouée par l’expropriation et l’implantation d’un aéroport international qui n’existe plus aujourd’hui, redevient, dans l’époque actuelle, essentielle pour la survie et la qualité de vie des populations et des régions. Les terres de Mirabel doivent en effet être protégées et valorisées.

Projet de documentaire cinématographique

Le Centre de mémoire collective de l’expropriation de Mirabel est en processus de collecte des archives de témoignages d’expropriés(es) et des témoins de l’époque. Un documentaire cinématographique est également prévu. La collaboration du sculpteur Armand Vaillancourt s’intègre dans ce vaste projet qui sera concrétisé à Sainte-Scholastique, dès l’obtention de l’aide gouvernementale.

Les services de Grues Maurice Gendron ltée ont permis aux visiteurs, avec cette nacelle, de participer à la présentation de ce volet du Centre de mémoire collective de l’expropriation de Mirabel. Les visiteurs et sympathisants du projet ont rencontré le sculpteur Armand Vaillancourt et les autres artisans sur le terrain de la Maison Jean-Paul Raymond, située au 10 150 rue Saint-Vincent à Sainte-Scholastique le 3 juillet dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.