Publicité

21 août 2020 - 06:00

Événement caritatif

Rosemère prépare la seconde Fête des récoltes

Par Salle des nouvelles

À Rosemère, la deuxième Fête des récoltes aura lieu le samedi 12 septembre prochain de 10 h à 15 h devant la bibliothèque municipale.

Afin de s’assurer de bien respecter les consignes gouvernementales pour minimiser les risques de propagation de la COVID-19, cette deuxième édition offrira une programmation plus épurée que l’année dernière.

Encourager les commerçants locaux

Dans l’optique de minimiser les rassemblements, la Fête des récoltes 2020 sera basée sur une formule « marché public » où plusieurs commerçants rosemèrois, qui œuvrent dans le domaine de l’alimentation, seront présents. Cet événement se conformera aux mesures sanitaires mises en place par la santé publique.

« L’objectif premier de la Fête des récoltes est avant tout d’amasser des fruits, légumes et denrées non périssables pour Moisson Laurentides. C’est pourquoi il est essentiel pour nous de maintenir cet événement à caractère caritatif. Également, il s’agit d’une belle opportunité d’encourager nos commerçants locaux. Venez les encourager et, du même coup, contribuer à une bonne cause pour les gens dans le besoin! » a mentionné le maire Eric Westram.

Afin de minimiser les manipulations d’objets et la proximité entre les participants, les ateliers d’extraction de miel se feront exceptionnellement de manière virtuelle. Les citoyens pourront donc visionner l’extraction de miel de nos ruches rosemèroises dans le confort de leur foyer. Les détails à ce sujet seront communiqués ultérieurement.

À cette occasion, le chemin de la Grande-Côte sera fermé de 8 h à 17 h entre les rues Adélard et Hector. Un détour sera prévu par la rue Labelle pour la circulation locale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.