Publicité

25 août 2020 - 17:00 | Mis à jour : 17:12

Des mesures additionnelles

Situation d’éclosion à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme : des résultats encourageants

Par Salle des nouvelles

Le CISSS des Laurentides a confirmé l’amélioration de la situation d’éclosion de la COVID-19 à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

L’établissement assure que l’éclosion est terminée dans plusieurs unités jusqu’alors touchées et que la situation s’est grandement améliorée dans les deux unités qui demeurent encore en surveillance.

« Nous constatons que les actions mises en place afin d’enrayer la transmission de la COVID-19 ont mené à une amélioration significative de la situation à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme. Par mesure de prévention, nous devons attendre 28 jours sans nouveau cas avant de lever officiellement l’éclosion dans chaque unité touchée », a mentionné la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry.

Rappelons que des cas de transmission nosocomiale de COVID-19, c’est-à-dire contractés en milieu hospitalier, ont été recensés dans différentes unités de soins de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme depuis le début du mois de juin. Or, l’éclosion est maintenant terminée pour quatre des six unités, ce qui signifie que les mesures de protection et de prévention mises en place fonctionnent.

Des mesures additionnelles

Pour Rosemonde, la situation est encourageante : « Tout en gardant une grande vigilance, nous nous permettons de partager que nous sommes en route vers la fin des éclosions dans l’ensemble de notre hôpital. Cette nouvelle est une preuve indéniable du rigoureux travail de l’ensemble du personnel qui n’a ménagé aucun effort dans cette lutte contre la COVID-19 tout en préservant une qualité de soins et de services aux usagers ».

Différentes actions ont été entreprises afin d’enrayer le plus rapidement possible la contamination et éviter la transmission du virus dans l’établissement. En plus des mesures de prévention et de protection recommandées par la Direction de santé publique (port du masque, distanciation physique, lavage de main accru, etc.), le CISSS des Laurentides a mis en place diverses mesures de sécurité pour la protection de la population et de son personnel :

- Ajout de personnel pour assurer le respect des mesures de prévention;
- Utilisation de zones désignées pour éviter la propagation du virus à l’intérieur du bâtiment;
- Nettoyages et désinfections des lieux et des appareils augmentés;
- Dépistage massif du personnel (plus de 1600 employés et médecins dépistés);
- Dépistage systématique des usagers admis et des usagers sur civière à l’urgence afin d’admettre le plus rapidement possible dans la zone appropriée;
- Surveillance quotidienne de l’apparition de symptômes chez les usagers hospitalisés;
- Poursuite de la formation et du soutien clinique sur les bonnes pratiques de prévention et contrôle des infections.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.