Publicité

1 octobre 2020 - 14:00

Dans l'ensemble de ses centres d'hébergement

Le CISSS des Laurentides accueille 453 nouveaux préposés en CHSLD

Par Salle des nouvelles

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides accueille 453 nouveaux préposés en CHSLD dans l’ensemble de ses centres d’hébergement.

Débutée en juin dernier dans tous les centres de formation professionnelle des Laurentides, la formation accélérée Devenir préposé en CHSLD est maintenant terminée. Les préposés fraîchement diplômés sont à l’œuvre et prêt à travailler avec le personnel en place.

Faisant preuve d’un intérêt marqué envers la profession et le bien-être des résidents, leur présence est plus que bienvenue, compte tenu du contexte de pandémie qui prévaut depuis le mois de mars dernier.

Cette arrivée massive a sans contredit un effet bénéfique pour la clientèle résidant dans les CHSLD des Laurentides ainsi que pour le personnel.

« Nous sommes vraiment heureux de l’arrivée de ces nouveaux employés. Ils apportent du soutien et un vent de fraîcheur qui, combinés à l’expertise et au dévouement de nos équipes, représentent une valeur ajoutée à notre offre de soins et service », a souligné la présidente-directrice générale du CISSS, Rosemonde Landry.

Pour le CISSS des Laurentides, l’entrée en fonction de ces 453 préposés en CHSLD vient répondre à un grand besoin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.