Publicité

3 octobre 2020 - 10:41

Lutte contre la pandémie de COVID-19

CISSS des Laurentides: seules les visites des proches aidants seront autorisées

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre du passage aux niveaux d’alerte rouge et orange dans les Laurentides et dans le but de protéger les personnes vulnérables et le personnel, le CISSS des Laurentides limite temporairement les visites au sein de ses différentes installations. Ainsi, les usagers hospitalisés ou hébergés au sein d’une installation du CISSS pourront recevoir uniquement la visite de leurs proches aidants.

« Ces nouvelles règles nous permettent de maintenir un certain nombre de visiteurs incontournables et d’éviter que nos usagers soient maintenus dans la solitude comme ce fut parfois le cas lors de la première vague de COVID-19. Néanmoins, nous devons limiter la circulation dans nos différents milieux de soins et de services afin de réduire les risques de contamination et de faciliter l’application de mesures de protection pour tous », a expliqué Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

Visites des proches aidants

Toutes les personnes proches aidantes qui ne présentent pas de symptômes et ne sont pas confirmées COVID sont autorisées à accéder au milieu hospitalier ou aux milieux de vie et de réadaptation de leurs proches, tels que les centres d’hébergement et de soins de longue durée, les résidences privées pour aînés, les ressources intermédiaires, les ressources de type familial, les centres hospitaliers, ainsi que les milieux de réadaptation.

Des exceptions s’appliquent aux personnes en soins palliatifs, en fin de vie ou encore pour les enfants nécessitant la présence de leur parent, de même que dans les secteurs pour lesquels un accompagnateur est requis.
 

Les consignes détaillées qui encadrent la venue des proches aidants sont disponibles sur le site Quebec.ca :https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/personnes-hospitalisees-ou-residant-en-chsld-ri-rtf-ou-rpa-covid-19/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.