Publicité

2 décembre 2020 - 11:00

Formations virtuelles

Des cours prénataux en ligne au CISSS des Laurentides

Par Salle des nouvelles

En raison de la deuxième vague de la COVID-19 qui oblige l’arrêt des cours prénataux offerts en groupe, les sages-femmes de la Maison de naissance de Blainville et des infirmières du service de périnatalité à domicile du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS)des Laurentides ont collaboré afin de créer cinq formations virtuelles pour préparer les couples à la transition vers la parentalité.

Disponibles sur le site Internet du CISSS des Laurentides, ces vidéos sont des formations qui s’ajoutent aux suivis de grossesse individuels qui se poursuivent sur rendez-vous aux installations du CISSS. En visionnant les vidéos au moment de leur choix, les futurs parents pourront recevoir une panoplie d’informations et de conseils à propos de : devenir parent, la préparation à l’accouchement, la gestion de la douleur et l’allaitement.

« Il est de notre responsabilité de garder le lien avec les futurs parents malgré la pandémie actuelle. Les cours prénataux sont une richesse pour informer, préparer et accompagner les couples dans cette belle transition de leur vie. L’accès virtuel est un outil qui permet aux équipes de continuer d’offrir ces services », mentionne Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

Le CISSS de Laurentides invite les futurs parents à visionner les cours prénataux en ligne, sous l’onglet « grossesse et accouchement / informations prénatales» du site Internet www.santelaurentides.gouv.qc.ca.

Du même coup, il est possible de profiter de cette visite virtuelle pour découvrir l’ensemble de la documentation disponible sur le sujet de la parentalité.

« La naissance d’un poupon est un moment à la fois merveilleux et rempli de défis. Nous espérons que ces capsules d’information et cours prénataux en ligne aident les futurs parents à se sentir en confiance et prêts à vivre chaque nouvelle étape de la grossesse et de l’arrivée de leur enfant », de conclure Mme Landry.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.