Publicité

8 février 2021 - 09:24 | Mis à jour : 15:00

Le Québec se déconfine...en partie

Déconfinement partiel : qu'est-ce qui est permis ?

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est aujourd’hui le 8 février que le Québec entame un déconfinement partiel. Ainsi, les commerces non essentiels, les salons de coiffure, les musées et les bibliothèques peuvent désormais rouvrir leurs portes, partout en province.

Toutefois, des restrictions, dont le couvre-feu, demeureront en place, notamment dans les zones rouges comme Montréal, la Montérégie, Laval, Lanaudière, la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, la Mauricie-et-Centre-du-Québec, l’Estrie et l’Outaouais.

Question de vous y retrouver parmi ces mesures, voici un petit guide de ce qui est permis, et ce qui ne l’est pas.

Commerce de détail non essentiel et soins personnels

Réouverture de tous les commerces non prioritaires, y compris les entreprises de soins personnels, avec restrictions de capacité

Les centres commerciaux peuvent aussi rouvrir, mais une supervision adéquate des aires communes sera faite pour éviter tout rassemblement et flânage. 

Couvre-feu

Mis en place le 9 janvier, le couvre-feu est toujours en vigueur dans les régions en zone rouge. Par conséquent, il est interdit  de se trouver hors de son lieu de résidence ou du terrain de celle-ci, hormis dans le cas d’exceptions, entre 20h et 5h.

Rassemblements dans les domiciles privés

Il est toujours interdit de se rassembler en famille ou entre amis dans une résidence privée. Selon les personnes seules peuvent visiter une bulle familiale ou bénéficier d’un service ou d’un soutien.

Restaurants, bars, cinémas et théâtres

En zone rouge, les restaurants demeurent fermés à l’exception de la livraison, des mets pour emporter et des commandes à l’auto qui sont permis. Les bars sont aussi fermés de même que les salles de cinéma et les théâtres.

Activités organisées dans un lieu public

Les rassemblements dans les lieux publics sont toujours interdits sauf pour les funérailles civiles qui sont limitées à 25 personnes. D’ailleurs les lieux de cultes peuvent également accueillir un maximum de dix fidèles, sauf dans les cas de funérailles où le maximum est de 25 personnes.

Musées et bibliothèques

Les institutions muséales de même que le Biodôme, les planétariums, les insectariums, les jardins botaniques, les aquariums, les jardins zoologiques et les parcours déambulatoires peuvent ouvrir, sous certaines conditions, notamment la prise de réservations.

Notez que le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges accueillera de nouveau les visiteurs à compter du lundi 15 février.

Quant aux bibliothèques municipales, elles sont de nouveau accessibles aux abonnés.

Enseignement supérieur

Tous les types d’activités d’enseignement, incluant les cours théoriques, peuvent être offerts en présence à condition que le taux d’occupation des salles n’excède pas 50 %.

Les activités de groupe à caractère pédagogique réunissant un maximum de six étudiants, avec le maintien d’une distanciation physique de 2 mètres entre les personnes et le port du masque de procédure, sont  permises pour :  

  • faire des travaux d’équipe, par exemple dans les espaces de travail collectif des bibliothèques;
  • étudier   suivre un cours à distance avec des collègues de classe dans un local  ;
  • assister à des activités d’enrichissement des connaissances.

Sports et loisirs

À l’extérieur, les activités sont permises, mais limitées à un groupe de quatre personnes. Les personnes qui résident à une même adresse peuvent être plus de quatre, mais ne peuvent s’additionner à celles d’une autre adresse.

Dans tous les cas, une personne responsable de l’encadrement peut s’ajouter pour donner un cours ou un entraînement.

Quant aux activités à l'intérieur, elles demeurent interdites. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.