Publicité

10 février 2021 - 07:00

Sainte-Thérèse souligne l’importance des organismes communautaires 

La Ville de Sainte-Thérèse octroi 23 425 $ en subvention à 17 organismes

Par Catherine Deveault

Lors de la séance publique du conseil municipal du 1er février dernier, la Ville de Sainte-Thérèse a adopté la résolution d’octroyer 23 425 $ en subvention à 17 organismes à but non lucratif œuvrant sur le territoire. Ces montants ont été déterminés selon les principes de la Politique de soutien aux  organismes. 

La Ville mentionne que la population thérésienne est privilégiée de pouvoir compter sur autant d’organismes culturels, sportifs et communautaires engagés dans la communauté. Avec la situation exceptionnelle que nous vivons, il est impossible de passer sous silence l’implication des bénévoles au sein de ceux-ci. 

« Plus que jamais, les nombreux bénévoles généreux et solidaires jouent un rôle de premier plan dans notre collectivité. Ainsi, c’est l’occasion de reconnaître et de  remercier ces femmes et ces hommes de cœur qui s’impliquent sans compter les heures », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

Politique de soutien aux organismes

Rappelons qu’en juillet 2020, dans le but d’améliorer la qualité des services offerts aux organismes du milieu, la Ville de Sainte-Thérèse a adopté une nouvelle Politique de soutien aux organismes. Celle-ci vise à reconnaître et à soutenir, les organismes qui œuvrent auprès des Thérésiennes et des Thérésiens. Elle offre un cadre de référence actualisé dont les critères clairs et équitables leur permettent de se prévaloir de différents services offerts par la Ville.  

Chaque année, les organismes doivent soumettre leur demande avant le 30 juin afin d’être éligibles aux subventions accordées l’année suivante. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.