Publicité

15 février 2021 - 15:39 | Mis à jour : 15:53

Campagne annuelle

Blainville remet plus 26 000$ à Moisson Laurentides

Par Salle des nouvelles

La Ville de Blainville était fière de remettre un chèque totalisant  plus de 26 101,64 $ à Moisson Laurentides, soit le résultat de sa campagne annuelle menée auprès des employés municipaux en 2020.

Prévues dans le contexte particulier de la pandémie de COVID-19, plusieurs activités n’ont pu avoir lieu, ce qui n’a pas empêché les employés de contribuer généreusement. « Il y a eu tout de même quelques activités qui nous ont permis de collecter des fonds et des denrées ont également été recueillies pour les familles défavorisées à Noël. Les efforts ont été dirigés vers les dons à la source et je remercie chaleureusement nos employés qui ont participé à cette campagne et aidé Moisson Laurentides qui fournit de la nourriture à toutes les banques alimentaires de la région », a déclaré le maire Richard Perreault.

De son côté, la directrice générale de Moisson Laurentides, Annie Bélanger, s’est réjouie des succès de la campagne de la Ville de Blainville « Pour nous, chaque dollar ramassé signifie 20 $ en denrées alimentaires pour les 106 organismes que nous desservons et qui permettent d’aider quelque 20 000 personnes chaque mois. Chaque geste compte et je remercie les employés de la Ville de Blainville qui ont participé à cette campagne et qui croient en la mission de Moisson Laurentides », a-t-elle ajouté.

Pour 2021, les dons à la source seront à nouveau proposés et le comité organisateur de la Ville de Blainville veillera à planifier des activités qui tiendront compte de la réalité et des règles sanitaires actuelles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.