Publicité

22 mars 2021 - 10:57 | Mis à jour : 11:01

Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Laval-Laurentides

RPA: Les frais des services non rendus doivent être remboursés

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Laval-Laurentides (AQDRLL) exige le remboursement des frais pour les services de loisirs payés et non rendus par les propriétaires de résidences privées pour aînés (RPA).

En effet, les RPA doivent se conformer à leurs obligations prévues à l’article 13 du Règlement sur la certification des résidences privées pour aînés (S-4.2, r. 0.01), qui stipule que « L’exploitant d’une résidence privée pour aînés doit offrir et maintenir, pendant toute la durée du bail et sans augmentation de coût ni diminution d’intensité, l’ensemble des services qui sont prévus au bail et à l’annexe 6. ».

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, en ne rendant pas les services autres que personnels énumérés et inclus à la partie 1 de l’annexe 6, les RPA sont en violation de l’article 13.

Il s’agit de l’ensemble des aires communes et des activités récréatives, sportives et culturelles qui sont offertes par la résidence. Ce sont ces services pour lesquels les gens choisissent de payer le prix fort : l’accès à différents espaces de vie comme les bibliothèques, salles d’activités, cafétéria, chapelle, salons, etc. dont ils sont privés depuis le début de la pandémie.

• L’AQDRLL exige que le gouvernement du Québec oblige les propriétaires de RPA à respecter les obligations légales contenues au règlement régissant leur certification.

• L’AQDRLL recommande à tous les résidents de RPA d’exiger immédiatement de leur propriétaire un remboursement complet de ces frais injustement perçus et qui continuent d’être facturés avec la reconduction des baux, l’Annexe 6, partie 1 en faisant partie intégrante.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Je suis en parfaite accord avec le remboursement et le gouvernement doit obliger les propriétaires à le faire
    Je demeure à lOree du Faubourg Boisbrianf

    Michel Fontaine - 2021-04-29 05:12